Petit historique du manga en Version Française

Qui a publié le premier un manga en version française? Glénat avec Akira comme on le voit souvent revenir ou alors Atoss Takemoto et Rolf Kesserling avec le magazine Le cri qui tue? Ou encore et si on parle uniquement de tome relié et pas de magazine, est-ce Le Vent du nord est comme le hennissement d’un cheval noir le premier manga publié en VF?

Décortiquons un peu tout ça.

Poursuivre la lecture de « Petit historique du manga en Version Française »

Dragonball: Un classique aux pieds d’argile

C’est parti pour un article qui va me faire plein de copains. Parce que si Dragonball est un shōnen culte dont il m’est impossible de nier la place et l’influence, il n’est pourtant pas dénué de défauts et c’est ce que nous verrons dans ce billet.
Poursuivre la lecture de « Dragonball: Un classique aux pieds d’argile »

Shōnen Manga: origines, décryptage, codes et recettes d’un succès formaté

Le shōnen manga et le nekketsu en particulier c’est ce qui a le plus de succès par ici et tous les titres -ou presque- qui déchaînent les passions en sont. Mais le shōnen manga et le nekketsu, plus qu’une cible éditoriale ou un genre, c’est désormais quasiment une recette toute prête, soumises a des schémas initiés, pensés et travaillés depuis des années…

Poursuivre la lecture de « Shōnen Manga: origines, décryptage, codes et recettes d’un succès formaté »

Vagabond explore le catalogue Kana : Leiji Matsumoto

Pour les fans du Captain balafré (Albator^^) comme moi, les éditions Kana sont un allié précieux !

Pourquoi ? Simplement car c’est cet éditeur qui a publié les séries emblématiques de Leiji Matsumoto. A travers ce billet je propose un petit tour d’horizon des titres du Leijiverse publiés chez Kana.

Poursuivre la lecture de « Vagabond explore le catalogue Kana : Leiji Matsumoto »

Matrix et le ruban de Moebius ∞

~ Article contenant du spoil~

Que peut-il bien se passer dans le monde qui compose un ruban de Moebius ? Là où tout ce qui s’enchaîne n’est que le reflet d’un événement ayant déjà eu lieu.  La mécanique de notre monde et son quotidien en est un réceptacle, à la suite de ces répétitions, notre conscience se débat tant bien que mal. Ce à quoi une impression étrange se produit, une sensation particulière parcourt nos sens et décale notre perception de la réalité et sera nommée « déjà-vu ».
Matrix avait créé son propre ruban pour tenter de s’en défaire dans la conclusion de sa trilogie. Il devenait donc contre nature d’imaginer une suite, cela sous-entendrait que le ruban se reformerait et rendrait caduque l’intégralité des actions de ses héros. Mais voilà, il y a bien un quatrième film qui se nomme Resurrections qui est là et qui remet en jeu sa finalité. 

Poursuivre la lecture de « Matrix et le ruban de Moebius ∞ »

AWARDS MANGA : Le meilleur du pire 2021

Généralement la fin de l’année c’est l’heure des bilans, ou chacun y va de ces coups de cœurs, bonnes découvertes etc. de l’année écoulée. Avec Papa lecteur et Deuffman, on a décidé de vous proposer quelque chose d’un peu différent…

Poursuivre la lecture de « AWARDS MANGA : Le meilleur du pire 2021 »

Minis chroniques en vrac #19

Des avis ultra courts, non-spoilants sur mes séries en cours. En+- 3 lignes, mon ressenti sur le(s) tome(s) et un lien vers la chronique complète pour ceux qui veulent approfondir le sujet. Alors qu’est ce que j’ai lu dernièrement  ?

Et bien, The Fable 3, Candy et Cigarettes 8, Tokyo Revengers 14, Tokyo Tarareba Girls 5 et Saotome Love & Boxing 3-4.

Poursuivre la lecture de « Minis chroniques en vrac #19 »

Lupin The Third Anthology [Manga de Monkey Punch]

Ca doit bien faire une vingtaine d’année que j’attends que les mangas Lupin III sortent ici (au point que je les ai achetés en anglais). Et c’est Kana qui m’a finalement exaucé ! Avec une anthologie certes, mais c’est déjà ça et au moins la porte est désormais ouverte…

Poursuivre la lecture de « Lupin The Third Anthology [Manga de Monkey Punch] »

Minis chroniques en vrac #18

Des avis ultra courts, non-spoilants sur mes séries en cours. En+- 3 lignes, mon ressenti sur le(s) tome(s) et un lien vers la chronique complète (si elle existe) pour ceux qui veulent approfondir le sujet. Alors qu’est ce que j’ai lu dernièrement  ? Et bien,  Yotsuba&! 15, City Hunter Rebirth 8, Trait pour trait 4, La voie du tablier 6, Yozakura Family 2 et 3.

Poursuivre la lecture de « Minis chroniques en vrac #18 »

Souvenir de l’empire de l’atome

C’est l’histoire d’un patient qui fait les 100 pas auprès de son psychiatre à savoir le nommé Jensen. Paul est un homme brillant, père de famille en somme, un Américain sans histoire. Dans cette pièce, il y raconte les centaines d’aventures qu’il a vécues avec son correspondant depuis son enfance. Chaque pas, représente avec précision une épopée qui l’a marqué dont son confident s’empresse de prendre note. Cet intérêt c’est parce que son « correspondant » n’est pas de ceux avec qui on échange des lettres. C’est un homme du nom de Zarth Arn, héros de guerre situé 121.000 années dans le futur. Leur façon de communiquer ? La pensée. Une façon de faire si puissante qu’elle arrive à les connecter en courbant l’espace et le temps. Poursuivre la lecture de « Souvenir de l’empire de l’atome »

Elric

Entrée du labyrinthe de Melniboné

On y accède par un labyrinthe maritime, une parfaite structure qui permet aux vagues d’y pratiquer une danse au rythme effréné, balançant chacun de ses remous contre les parois rocheuses de ce dédale.
Une fois que l’on a réussi à déjouer le parcours et son rythme incandescent, ce piège laisse entrevoir la cité qui gouverne les jeunes royaumes, Melniboné.
« L’île aux dragons », tel est le nom pour ce lieu qui accueille en son sein ces créatures bestiales et indomptables, dévoreureuses de monde, annihilant toute existence. Néanmoins, un peuple les chevauche et soumet toute civilisation à leur décadence, les Melnibonéens. Des êtres perfides, doués de magie, orgueilleux, aux cultes impies jouant avec les plaisirs les plus dégénérés.
Poursuivre la lecture de « Elric »

Minis chroniques en vrac #17

Des avis ultra courts, non-spoilants sur mes séries en cours. En+- 3 lignes, mon ressenti sur le(s) tome(s) et un lien vers la chronique complète (si elle existe) pour ceux qui veulent approfondir le sujet. Alors qu’est ce que j’ai lu dernièrement  ? Et bien,  King of Ants 12, Cigarettes and Cherry 5, Fire Force 18-19, Kamuya Ride 3-4 et Tokyo Tarareba Girls 4

Poursuivre la lecture de « Minis chroniques en vrac #17 »

Minis chroniques en vrac #16

Des avis ultra courts, non-spoilants sur mes séries en cours. En+- 3 lignes, mon ressenti sur le(s) tome(s) et un lien vers la chronique complète (si elle existe) pour ceux qui veulent approfondir le sujet. Alors qu’est ce que j’ai lu dernièrement  ? Et bien,  Gamaran : Le tournoi Ultime 7-8, Tokyo Revengers 12, Murcielago 10 et Carciphona 6 .

Poursuivre la lecture de « Minis chroniques en vrac #16 »

Minis chroniques en vrac #15

Des avis ultra courts, non-spoilants sur mes séries en cours. En+- 3 lignes, mon ressenti sur le(s) tome(s) et un lien vers la chronique complète (si elle existe) pour ceux qui veulent approfondir le sujet. Alors qu’est ce que j’ai lu dernièrement  ? Et bien, Cigarette and Cherry 4, No Guns Life 10, Tokyo Revengers 11, Candy & Cigarettes 7 et Demon Slayer 16.

Poursuivre la lecture de « Minis chroniques en vrac #15 »

Full Ahead! Coco [Manga de Hideyuki Yonehara]

Y’a des titres qui passent totalement inaperçus lors de leurs sorties. Parce qu’un titre du même thème monopolise l’attention, parce que sorti au mauvais moment, parce que le public n’était pas prêt etc. Full Ahead! Coco fait partie de ces titres passés sous les radars. Retour sur ce shōnen injustement méconnu…

Poursuivre la lecture de « Full Ahead! Coco [Manga de Hideyuki Yonehara] »