One Piece #1044, le chapitre qui allait casser internet

Une fois n’est pas coutume, je vais parler d’un chapitre ou plutôt du contexte et des proportions qu’on pris la sortie du chapitre #1044 de One Piece.

Avant toute chose, il n’est pas question ici de débattre du bien fondé des scans, de l’impossibilité de certains (dont des « auteurs » de manga, hein Kevin Tran) de ne pas pouvoir attendre 2 jours pour lire légalement son chapitre sur Manga Plus, c’est pas le sujet de ce billet. Ici je vais revenir sur certaines réactions que j’ai vu passer autour de ce chapitre 1044 et prendre un peu de recul et de nuance à ces fameuses révélations.

Attention ce billet contient du spoil, si vous n’êtes pas a jour sur One Piece vous êtes prévenu !

Petite mise en situation :

La semaine du 13 mars 2022 sort le chapitre 1043 qui se conclu sur une énième défaite de Luffy face a Kaido. La case est explicite : Luffy a perdu face à Kaido et est laissé pour mort. Mais évidemment, Oda retourne tout ça sur la dernière page, en teasant le retour de Joy Boy et nous présentant un Luffy plus qu’étrange. Et le plus impactant dans le cas qui nous occupe:

Pause, et donc pas de chapitre la semaine d’après !

Nous voilà donc parti pour 2 semaines d’attente ! Et OP étant déjà en temps normal un terrain fertile pour les comparatifs et les superlatifs claqués au sol ou les théories fumeuses (et foireuses) le #1043 et surtout les 2 semaines d’attente donnèrent lieu à 1000 affirmations vaseuses, théories, rumeurs, fake news etc.

1044

Dans le petit monde des scans, c’est plutôt bien rodé, le chapitre sort généralement le vendredi et les premiers spoilers apparaissent le mercredi. Pour le chapitre 1044, dès le lundi on pouvait trouver des rumeurs persistantes et autres affirmations sur certains éléments qui serait contenu dans le #1044 et surtout le chapitre qui n’était même pas sorti était déjà en tendance twitter avec plus de 40K tweets a ce sujet, le #OnePiece dépassant les 85k. On peut clairement dire que le chapitre était plus qu’attendu et déchainait déjà les passions. Fatalement quand les premiers spoilers sont sortis, la toile s’est enflammé car plusieurs éléments ayant fuités ferait de One Piece selon certains « la plus grande œuvre littéraire au monde » et de Oda « le GOAT indétrônable qui a tout prévu depuis 25 ans » j’en passe et des meilleures.

1044.1

En gros il était fait mention de Gear 5 mais surtout de la vraie nature du fruit Gum Gum. Exit le fruit du caoutchouc type Paramécia, et bonjour au Zoan Mythique de l’humain modèle Nika (en gros le même fruit que chopper, le Nika en plus). Le fruit est mythique et ça fait 800 ans que le GM veut mettre la main dessus… A ces révélations, sont hélas ressorti la horde des « cancers One Piece ». A base de trucs comme « OP plus grand manga, OP écrase tous vos mangas, OP > Naruto, En un chapitre Oda enterre la carrière de tous les autres mangakas, Le Gear 5 vient de briser internet, La dictature OP » etc.

Evidemment au milieu de toute cette effervescence, des tas de gens (comme moi) se sont fait spoiler la gueule bien comme il faut.

Et quand le scan du chapitre est sorti vendredi 25/03, évidemment ça a été encore pire…

Plusieurs facteurs expliquent cette tendance raz-de-marée: Le timing évidemment, 2 semaines d’attente après ce qui s’est passé dans le #1043 c’est évidemment pas si innocent. Ce qui a contribué a exacerbé l’attente et donner lieu a une effervescence folle. Narrativement on est dans le climax de l’arc, ça fait des dizaines de chapitres que le lectorat attend ça, la tension est a son maximum et Oda se joue de son lectorat en actant la défaite de Luffy. En ça on voit que OP est une mécanique bien huilée et que Oda sait comment faire monter la hype, car nekketsu et Jump oblige, évidemment que Luffy allait se relever, que quelque chose allait se passer, surtout que la défaite de Luffy est due a une intervention extérieure…

1044.0

J’aime beaucoup One Piece, je prend énormément de plaisir a le lire avec passion depuis -déjà- 20 ans, Oda mène son truc de main de maitre et impossible de nier les qualités de One Piece mais cette perpétuelle manie de le hisser au dessus de tout et surtout de dénigrer les autres titres/ceux qui aiment autre chose, d’affirmer que One Piece révolutionne le manga et en brise tout les codes, etc. faut pas déconner et arrêter avec ça. On va donc examiner ces fameuses révélations avec un peu de recul et essayer de nuancer un peu tout ça.

Ce qu’on apprend dans ce chapitre:

  • Luffy n’est pas mort
  • Luffy serait Joy Boy ou du moins l’héritier de sa volonté.
  • La vraie nature du fruit Gomu Gomu qui est un Zoan mythique qui confererait a son détenteur « les pouvoirs les plus extravagants du mode ».
  • Le Gear 5 est confirmé

Décortiquons un peu tout ça. OP bénéficie d’une certaine aura principalement colportée par une minorité bruyante (et agaçante) qui le placerait en meilleur manga a l’originalité folle. Et ce chapitre 1044 selon la plupart de ces mêmes personne viendrait clairement le démontrer et plier définitivement le game. Alors qu’en fait quand on prend un peu de recul, pour moi c’est plutôt tout le contraire et c’est ce que nous allons voir.

Beaucoup mettent OP en opposition a Naruto ou Bleach, en mettant notamment en avant le coté Outsider/Self made man de Luffy , là ou Naruto et/ou Ichigo seraient finalement destinés et/ou ont une filiation qui les prédestinent :

  • Naruto fils de Hokage et enfant de la prophétie
  • Ichigo fils de Shinigami et de Quincy

Pour illustrer leur propos, ils aiment prendre en exemple Crocodile a Alabasta quand il aborde la question des fruits du démon et qu’il n’y pas de mauvais fruits, qu’il faut juste développer et exploiter toutes se capacités. Et que donc Luffy s’est hissé tout seul avec un fruit « nul » comparé a d’autre. Un pouvoir un peu grotesque de par sa nature, le caoutchouc, mais utilisé avec intelligence et originalité par Luffy afin de surpasser des adversaires redoutables avec des pouvoirs bien supérieurs aux siens et bien finalement non. En fait, Luffy a bouffé un fruit légendaire et pas bêtement le paramécia du caoutchouc. Le fameux fruit serait lié à une prophétie (Joy Boy), son pouvoir ne serait limité que par l’imagination de son utilisateur et ça fait 800 ans que le GM veut mettre la main dessus. Si en plus le fameux fruit aurait une volonté propre (au point de choisir qui le mange?) ça fait une putain de destinée et un fruit pas si banal au final ! Oda a quelque part en un chapitre balayé ce qu’il avait mis en place avec le laïus de Crocodile ou celui de Luffy face à Blueno et Lucci, mais aussi et surtout un des arguments principaux de certains. En lui attribuant d’un coup ce fruit légendaire et le plaçant en dieu libérateur prédestiné, Oda invalide en un sens ce coté self made man de Luffy pour le rattacher à un fruit qui en plus de n’avoir aucun lien logique avec le pouvoir banal qu’il a mis en place depuis le 1er tome devient mythique et carrément doté d’un statut divin…

Perso j’men fout car ça fait bien longtemps que je ne cherche plus une logique absolue quand je lis un Nekketsu, tant que c’est prenant, bien foutu et que je kiffe mais ça me fait quand même doucement rigoler quand je vois certains parler de cohérence absolue et de foreshadowing de génie…

Et finalement si on on y réfléchit, en plus d’une certaine destiné que ce #1044 vient appuyer, Luffy comme Naruto ou Ichigo, est loin d’être un no name :

  • Petit fils de Garp
  • Fils de Dragon
  • Frère de Ace
  • Frère de Sabo.

Et ces 4 gaillards sont loin mais très loin d’être des no name. Au final, Luffy est issu d’une lignée exceptionnelle (en plus d’être porteur du D), possède le Haki des rois qu’une personne sur un million possède et maitrise, a hérite de la volonté et du rôle de Joy Boy (en plus de celle de Ace et passons sur Roger), a mangé un fruit soi-disant lambda mais qui s’avère mythique,  bref pour un gars présenté par beaucoup comme un no name qui s’est fait tout seul (et a contrario de Naruto ou d’autres selon eux) on est loin du compte. Dans le fond parcours de Luffy n’est pas si différent de Naruto ou de la plupart des héros de Nekketsu. Et cela n’a rien de réellement étonnant, ce sont des ressorts scénaristiques classiques utilisés et réutilisés depuis des années. C’est emballé différemment selon les titres mais quand on y pense rien de nouveau ou d’original a ce niveau.

Ce qui revient aussi c’est la soi-disant grande cohérence et le fait qu’Oda aurait tout prévu et planifié depuis le début. Peut-être, surement et comme on l’as déjà vu qu’il y a des tas de trucs qu’il avait prévu de longue date, mais néanmoins si on est pointilleux dans ce #1044 y’a quand même comme une petite incohérence ou du moins un non sens; que ce soit la Marine, le GM, le Cipher Pol ou le Conseil des 5 Étoiles, ils savent tous depuis au minimum Enies Lobby que Luffy possède le fruit Gum Gum qu’ils veulent depuis 800 ans. Mais ils n’ont absolument rien fait de concret pour arrêter Luffy avant qu’il n’éveille son fruit. Ils connaissaient la vraie nature de ce fruit mais ils se sont dit , « non laissons courir on verra » et finissent par intervenir trop tard. Pourtant lors de la Rêverie, Luffy fait bien partie des cibles de Im, pourquoi attendre ? Alors quand j’entends ou je lis que Oda avait tout prévu depuis le tome 1, que c’est un génie et qu’il n’y a aucune incohérence dans OP, je rigole doucement. Car oui y’a effectivement des trucs prévus dès le départ mais en plus de 100 tomes clairement qu’Oda a composé par la suite avec des éléments mis en place au cours de OP et certainement changé de directions sur des choses qu’il avait planifié. C’est forcé quand on livre une saga fleuve de ce genre. Les montants des primes et le statut lié de certains en est une bonne illustration.

Puis entre nous ce fameux Gear 5 qui a tant retourné certains, honnêtement, il a comme un gout de mode super saiyan surtout quand on sait que Oda voue une admiration a DB et Akira Toriyama.

im op

Je précise que ce billet n’a pas pour but d’afficher Oda ou de pointer a tout prix les petit défauts ou incohérence de OP. Non, je tiens juste a nuancer les nombreuses conneries, affirmations claquées au sol et soi-disant vérités que je vois trop souvent passer et qui a encore explosé autour de ce chapitre 1044. OP est objectivement un excellent nekketsu qui se tient depuis des années et pourtant même si c’est le manga le plus vendu ça n’en fait pas forcément une perfection, le meilleur manga ou un titre totalement novateur et jamais vu. Puis les gouts, les couleurs, toussa, toussa… Oda n’a pas tout inventé et n’a pas révolutionné le manga en terme d’originalité.  Car finalement toutes ces discussions type « Oda a renouvelé le nekketsu, livré une œuvre profonde, cohérente qui évite les facilités  » et bien quelque part ce chapitre 1044 balaye tout ça d’un revers de la main. En fait et malgré tous les superlatifs employés et ressassés par certains, One Piece malgré ces indéniables qualités est dans le fond plutôt classique et ne se prive pas de réutiliser des schémas éprouvés comme la destinée/destins exceptionnel et/ou la filiation. Passons sur le fait qu’Oda emploie une trame narrative répétitive depuis l’ellipse des 2 ans.

Car que ce soit dans Naruto, Bleach, Dragonball, JJBA, Shaman King, HXH et bien d’autres, on se rend compte qu’en fait tout n’est pas si innocent et que notre héros qu’a priori rien ne destinait à faire ça, et bien en fait il a un passé, un lien, une filiation ou une destinée qui le met sur cette voie. C’est une mécanique éprouvée et un ressort scénaristique typique des nekketsu et de ceux du Jump particulièrement, limite un poncif du genre. Alors oui j’en vois déjà venir certains, évidemment c’est emballé et présenté différemment, utilisé à des degrés divers dans chacune des œuvres que je cite mais clairement OP ne révolutionne finalement rien à ce niveau et utilise à sa sauce ces mêmes schémas éprouvés.

On peut aussi se demander si quelque part, ce n’est pas aussi ce qui en fait sa force et une de ses nombreuses qualités. Utiliser avec intelligence des schémas éprouvés et quelque part se les approprier au point qu’ils paraissent originaux et/ou novateurs. Mais surtout et avant tout, c’est pas grave dans le fond, tout ça quelque part on s’en fout, des tas de titres utilisant ces schémas, empruntant ou rendant hommage a d’autres titres, ou souffrant de défauts ou d’incohérences ont fait vibrer et kiffer les lecteurs au fil des ans… Et c’est ça le plus important dans le fond.

J’me doute que les personnes qui devraient lire ce billet en priorité ne le liront pas et ceux qui le feront se serviront certainement des commentaires pour m’insulter, mais OSEF j’ai le recul nécessaire pour comprendre et apprécier One Piece a sa juste valeur sans avoir besoin de le glorifier a tout prix, d’affirmer que c’est le meilleur manga, mais surtout de rabaisser d’autres titres ou ceux qui n’accrochent pas pour exprimer mon amour pour le titre. Et pour moi c’est loin de lui rendre service en plus…

Un peu de nuance et de recul ne fait pas de mal, en plus ça permet de comprendre et d’encore mieux apprécier les œuvres, puis comme disent certains ; « faut doser ».

Publicité

15 commentaires

  1. Qu’est-ce que j’ai aimé ton billet ! Que ça fait du bien de lire un article sensé sur la hype OP de ces dernières semaines. Et je m’y retrouve parfaitement !

    Il y a longtemps que OP ne fait plus monter la hype chez moi, je ne prends même plus la peine de lire les chapitres sur mangaplus (tu as vu, je suis un gros naze, je pourrai lire les scans avant tout le monde, car c’est chiant d’attendre la sortie officielle) je défile les pages pour voir ou ça avance. Car OP diantre que c’est long 😰 Certes je ne peux pas nier les qualités de l’œuvre d’Oda et je comprends l’engouement de certains fan, mais pas au détriment des autres mangas en balançant leur comparaison ridicule comme quoi OP roule sur tout et bla-bla-bla

    Pour moi OP est un nekketsu classique et qui, je le rappelle à de grandes qualités, est devenu un titre divertissant.

    Le gear 5 est une énième transformation, un nouvel power up, qui est classique et qu’on retrouve dans beaucoup de ses compères. Et tout ça suit un cheminement logique et oui Luffy c’est pas n’importe qui, sa famille c’est pas des rigolos et puis t’imagines, si Oda avait fait de Foxy le personnage principal, ça en jetterai moins !

    Bref tout ça pour dire que ça me gave toute cette hype ridicule sur OP en appuyant sur le fait qu’il roule sur tout, qu’aucun autre manga lui arrive à la cheville, qu’Oda est un dieu et qu’il a tout inventé etc

    Merci pour cet excellent article, comme d’habitude. On se retrouve pour le gear 6 face à Barbe Noire en fin de manga !

    Aimé par 1 personne

  2. Il faudrait surtout que les gens arrêtent de tout comparer constamment et de dénigrer des titres pour en mettre en valeur un autre. Il y a du bon et du mauvais dans chaque œuvre et surtout il y a de la place pour tout le monde.
    Mais bon, quand des esprits passionnés parlent, c’est dur de les raisonner.

    J’adore One Piece et je le préfère largement à Naruto et Bleach mais ce n’est pas pour autant que je vais le mettre sur un piedestral et descendre les autres 🙄

    Bref, c’est un bon billet !

    Aimé par 1 personne

  3. Billet très intéressant et avec lequel, en tant qu’immense fan de One Piece, je partage bon nombre de points.

    Cette propension, devenue désormais systématique, au partage public et non masqué des spoils sur Twitter, de la part de gens souvent désireux de gagner en visibilité (ce tweet est assez désolant https://twitter.com/nrick21/status/1508134582998159360), m’horripile au plus haut point. Elle nuit ostensiblement à l’expérience de découverte d’une grande partie du lectorat, les privant de la surprise qu’aurait pu/du générer la lecture normale du chapitre. Sur le 1044, c’est peut être pas le plus grave encore. Mais il y a des chapitres encore suffisamment récents, comme le 967, où ça a pu provoquer chez moi un certain dégoût. Me faisant vraiment regretter l’époque pas si lointaine où ces informations restaient contenues dans des forums dédiés.

    Pour ce qui est du caractère totalement disproportionné des éloges faites au titre, je ne peux que te rejoindre. SNK, dont je suis un très grand fan également, a souffert il n’y a pas si longtemps que ça d’un même phénomène communautaire. Qui a par la suite, clivé au point de déboucher sur une masse de menaces de morts et insultes en tout genre, de la part d’un public déçu. Et je mets ma main à couper qu’il en sera de même pour One Piece sur sa conclusion.

    Ces 2 remarques faites sur le phénomène One Piece, j’avais quand même envie de glisser un mot sur le chapitre en question. Personnellement, j’ai adoré! One Piece a toujours eu ce côté relativement cartoonesque. Qui se retrouve très accentué avec ce chapitre et l’éveil du fruit de Luffy. Et c’est là où j’entretiens (peut être) un léger désaccord avec ton analyse. Le fruit en soi n’est pas un gage de surpuissance ou de réussite. La relation presque symbiotique qu’il entretient avec son utilisateur est l’une des causes majeures de son non éveil pendant 800 ans, participant à faire de ce dernier une sorte de légende aux yeux du gouvernement mondial.

    One Piece est le théâtre d’une opposition entre ce désir de liberté totale qu’incarne Luffy et le conformisme d’un gouvernement et des nations assujetties qui essaient d’entretenir une certaine forme de statu quo. Et ça déteint d’ailleurs même sur les pirates, comme on avait pu le voir à Jaya avec le clash entre Luffy et Bellamy. « Ce fuit est le plus extravagant qu’il soit ». Cette phrase prononcée par le Gorosei témoigne de la bizarrerie de ce dernier et du manque de contrôle qu’ils sont en mesure d’exercer sur lui. Un fruit qui leur échappe mais qui a aussi besoin de son Luffy/Joy Boy, personnages ne s’imposant pas de limites et défiant toute norme de leur univers. Sans quoi, il n’est finalement pas grand chose. Et cette absence de normes, c’est quelque chose de justement très cartoonesque, qui a du pas mal inspirer Oda (on pense aux Tex Avery, Looney Tunes ou même The Mask, dont Oda est fan il me semble).

    En recvanche, j’abonde dans ton sens sur deux derniers points :

    -Autant que la Marine n’est pas été mise au courant de cela, cela ne me choque pas. Autant, que le gouvernement et ses unités (je pense au Cipher Pol) n’ait pas cherché à traquer Luffy et à l’éliminer, au vu de l’immense danger qu’il représentait progressivement, est difficilement explicable. Cela n’est pas sans me rappeler les problèmes liés à la prime ridicule de Robin, en comparaison de l’immense menace qu’elle représente. On peut tout à fait reconnaitre des problèmes de planification dans une série aussi vieille du Jump, et en faire un auteur ayant absolument tout prévu ne lui rend pas hommage. Il compose avec de nouvelles idées venant sans cesse et il est normal que se glisse quelques incohérences, de taille parfois.

    -Sur l’idée qu’on se fait de Luffy et du héros en règle générale. Même si je n’ai aucun sentiment de trahison sur One Piece. Depuis le début, le thème d’un héritage, presque d’une destinée est évoquée. « Celui que Roger attendait ». C’est dans la construction de cette figure libératrice que One Piece trouve selon moi son intérêt. Et non dans une éventuelle tentative de promouvoir l’effort à partir d’un lambda. Ce que Kishimoto, pour le coup, avait présenté au début. Avec en prime un discours assez moralisateur (le fameux « raté » en opposition à Neji, qui se surpasse grâce à ses efforts). En se trahissant par la suite malheureusement. Bleach, je sais pas.

    Bon, j’ai été extrêmement long et j’espère que tu ne m’en voudras pas. Mais n’ayant pas parlé de One Piece depuis longtemps, ça m’a fait du bien. Et ton billet revenant sur nombre de points super intéressants, j’avais à cœur de partager mon ressenti.

    J’aime

    1. Ravi que ca t’ai plu et merci pour ton retour complet.

      En fait l’eveil, le fruit, son origine ce qu’il apporte, ca me convient parfaitement, quelque part c’est meme logique. Ce qui me gene et que je tenais a souligner c’est que OP malgré toute ses qualités est dans le fond pas si différentes des autres œuvres du genre. Qu’elle souffre aussi de quelques incohérences , de petit défauts et que c’est pas grave. Et que même si comme moi on est fan on peut sans soucis voir ces trucs et continuer d’aimer l’oeuvre, sans dénigrer les autres et sans cesse la comparer ou la mettre sur un piedestal.

      Ce que tu mentionne sur l’héritage est très juste, mais quand t’en lis certains, beaucoup ont un peu tendance à l’oublier et ce #1044 était une bonne occase de le rappeler sous un autre angle.

      Ravi d’avoir pu partager ces points de vue avec toi

      Aimé par 1 personne

      1. On est totalement d’accord sur ça.

        Mais de toute manière, c’est propre aux RS de faire croire que chaque auteur de manga qu’ils adorent aurait inventé l’eau chaude. One Piece, comme son héros Luffy, s’inscrit lui aussi dans une vieille tradition de récits épiques voire burlesques. J’ai parlé des cartoon mais c’est pas un hasard si on parle aussi souvent de l’Odyssée. D’ailleurs, même certains fans de One Piece se sont évertués à prendre « Le Voyage du Héros » de Campbell et faire des rapprochements avec le voyage de Luffy. C’est pas anodin. En plus des inspirations Toriyamesque qui sont nombreuses.

        Mais je ne trouve pas ce phénomène unique à One Piece. Jojo, qui j’en suis sûr a apporté beaucoup de choses à son médium, a aussi des fans qui forcent en te faisant croire qu’il a révolutionné un nombre incalculable de pans du manga, par méconnaissance souvent.

        J’aime

      2. Toutafey…

        Et souvent 2 minutes de recherche sur google éviteraient de dire des sottises…

        Et pour JJBA y’a pas a chercher bien loin l’inspi des premières saisons ne serait-ce que graphiquement : Hokuto no Ken….

        J’aime

  4. Billet très complet sur un sujet d’actualité et que peu parle réellement avec de vrais arguments.

    Les spoil, un grand fléau qui pourrait limite être un motif de guerre. C’est dingue de ce dire que même en fessant attention tu te fait quand même spoil par des comptes qui n’ont aucun rapport avec le monde du manga (cf le tweet de la gendarmerie nationale) ou des influenceurs. Ces derniers me font d’ailleurs bien rire, ils essayent de faire bonne figure en disant aux lecteurs de soutenir l’œuvre en lisant de manière légale, mais c’est les premiers à courir sur les spoils et lire le chap le vendredi.

    Pour parler du chapitre en lui-même, je suis du même avis que toi. Globalement la révélation est-ce qui arrive à luffy est plutôt satisfaisant à lire même si c’est loin d’être original.

    Pour le fait que le GM ne soit pas intervenu, on peut imaginer qu’il existe un autre fruit du caoutchouc et qu’il pensait que c’est celui que Luffy avais manger (même si bon, quand t’a un gars élastique qui dit gum gum à chacune de ses attaques, t’a de quoi te poser des questions). Ou alors ils ne pensais que Luffy aller mourir avant de réussir à l’éveiller. On verra bien si Oda nous sort une explication sur cela un jour ou non.

    J’aime

    1. Ah ça les gens en « vue » qui lise le vendredi mais surtout qui se sentent obligé de le dire sur leur RS, c’est vraiment n’importe quoi… Les spoils a existe depuis que je lis du manga hélas, maintenant c’est dans ta TL, avant c’était dans une conversation (car le gars avait une info via un magazine ou acheté les volumes VO) puis via échanges sur un forum et maintenant les RS (ou ca a clairement explosé notamment pour les « stats »).

      Bref,
      J’ai aucun soucis avec le chapitre, il m’a pas retourné comme certains mais c’est du tout bon OP.

      Eventuellement un autre fruit ou miser sur un non éveil mais dans le doute et surtout après le bordel que Luffy a foutu a Impel Down ou Marineford, tu le stoppes. Même si c’est pas le bon gars/fruit t’as quand même arrêté un gars qui a chier sur les 3 grandes instances du GM (Enies Lobbies- Impel Down- Marineford)…

      J’aime

  5. J’avais commencé à lire l’article mais j’ai finalement arrêté vers la moitié car ne lisant pas One Piece, je ne comprends absolument rien à ce que tu raconte ^^’
    (et si je m’y remet un jour, j’aurais eu le temps d’oublier tout ce que je viens de lire, et que je n’ai de toute façon pas compris)

    J’aime

  6. «Et cela n’a rien de réellement étonnant, ce sont des ressorts scénaristiques classiques utilisés et réutilisés depuis des années.»

    Dans la légende du roi Arthur (apparue il y a 800 ans) un adolescent est révélé comme le fil du d’Angleterre Uther Pendragon. Huit. Cent. Ans.

    PS: arrivé ici via sama.animint.fr

    Aimé par 1 personne

  7. Je ne vais pas m’attarder mais merci pour cet avis nuance, ça fait du bien à lire. J’avais fini par croire que peu de monde se rendait rellement compte que OP au final ça reste tout de même classique dans le schéma narratif ! Pourtant je suis fan depuis le 1er épisode et je viens d’avoir 40ans. Mais je reste également objectif et ça il ne faut jamais que ça change ! De dire que c’est génial c’est bien. Idolâtrer ça l’est moins …
    Oda est incroyable mais comment peut on penser qu’il avait tout prévu sur 25ans ?? On a les grandes lignes en tête ,peut être même la fin ,mais pas l’ensemble du récit en tête…ça me paraît tout bonnement surhumain .
    Encore merci pour ce billet ,le meilleur que j’ai pu lire depuis tellement longtemps

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s