Seven Deadly Sins (Manga de Nakaba Suzuki)

Annoncé lors de sa sortie en 2014 par Pika comme (je cite) « un shônen incontournable ! Avec des bandits légendaires, de la magie et des cochons ! » Alors en tant qu’amateur de shonen (et aussi de cochons ^^) , je me devais de jeter un œil dessus !

Synopsis

seven deadly sins coverIl y a dix ans, au royaume de Britannia, un groupe de chevaliers très cruels, les Seven Deadly Sins, a été reconnu coupable de crimes abominables…

Depuis lors ils ont disparu sans laisser de traces et personne ne sait vraiment ce qu’ils sont devenus !

Cependant la princesse Elizabeth, fille du roi, est prête à tout pour retrouver ces légendaires chevaliers accusés (pour elle) à tort de trahison. À ses yeux, ils représentent maintenant le seul espoir du royaume contre les surpuissants Chevaliers Sacrés qui ont renversé le pouvoir et sèment la terreur parmi la population !

Sa rencontre avec Meliodas, un garçon tenancier d’un bar itinérant possédant une force exceptionnelle, et Hawk, son cochon domestique, marque le début d’une quête pour retrouver les Seven Deadly Sins , quête riche en rebondissements, où magie et combats seront au rendez-vous !

Trailer

 Verdict

Alors je vais être franc et résumer mon avis en 1 seul mot : DECEPTION ! Le début de l’histoire, le contexte ou l’action se déroule, la mise en place de la « légende » des Seven Deadly Sins, tout ça me rappelait furieusement le début d’un certain Übel Blatt

Mais ça c’est ce que j’avais pensé après la lecture du seul tome 1… Mais l’histoire ne s’arrête pas là…

Car Mea Culpa… Mea Maxima Culpa !

Donc, oui je n’avais pas été tendre avec le tome 1 de Seven Deadly Sins (SDS) c’est vrai… Tout me semblait déjà vu ou plutôt déjà lu, et j’étais pas le seul à le penser (excuse foireuse^^)

Mais je me trompais lourdement… Et comme je suis un gars objectif (de mauvaise foi, mais objectif) je me dois de faire mon Mea Culpa.

Pour la petite histoire ;  un pote me certifiais que dès le tome 3 le truc décollait vraiment, je me suis donc procuré d’un coup les 12 premiers tomes parus (en occaze faut pas déconner non plus, l’occasion fait le larron comme on dit ^^) pour voir.

Et en effet, dès que les personnages secondaires entrent en jeux, le manga prend une tout autre dimension. Un peu comme dans Kongoh Bancho (du même auteur), ce n’est pas spécialement le héros qui fait le sel de ce manga mais bien la palette des personnages secondaires ! Et à partir de là, l’intrigue s’épaissit, prend du poids, la narration devient de moins en moins poussive pour nous proposer une histoire (qui même si elle ne révolutionne pas le genre) tient la route, nous livre son lot de (beaux) combats, de badasserie et d’epicness… L’interaction entre les différents personnages est pour moi un des nombreux point fort du manga et faut avouer que Suzuki a le don pour créer des perso totalement loufoque et barré (Hein Ban^^)

Car dès que l’intrigue a trouvé son rythme de croisière (vers le tome 3) on a clairement affaire a un putain de bon shonen, avec une intrigue bien ficelé, des mystères juste comme il faut, son lot de twists etc… Et un paquet de perso badass, de combats rythmés et prenants comme on aime en voir dans les shonen ^^ On sent aussi que Suzuki a bien planifié son histoire, car des éléments mis en place au début, trouvent réponse bien plus tard dans l’histoire… Certains éléments anecdotiques ou incompréhensible de prime abord prennent tout leur sens par la suite et nourrissent efficacement le récit .

Si en plus l’intrigue est prenante et avance vraiment, que la narration devient de plus en plus fluide et rythmée, que demander de plus ?

Suzuki s’est notamment inspiré des légendes Arthurienne (Arthur des Chevalier de la table ronde, sisi, celui avec Excalibur ^^) pour le background et certaines influences de son histoire. Si c’est pas flagrant au début, de plus en plus de références a ces légendes sont faites tout au long du récit…. Et pour ceux qui connaissent un peu, c’est assez sympa de le repérer et de voir comment Suzuki les as interprété/détourné ^^

seven deadly sins 1

Néanmoins même si j’ai largement revu mon opinion sur SDS, il reste pour moi un petit point faible ; le dessin. J’accroche moyen a ce trait comme un peu tremblant et qui me semble « fouilli ». Parfois les personnages souffrent de petits problèmes de proportions dans (notamment) les perspectives, les fonds sont un peu fouillis, les scènes d’action par moment pas super claire mais bon… Suzuki travaille sans assistants (hormis sa femme) et à la plume, ce qui peut expliquer cela. Néanmoins pas de quoi passer à côté de SDS, et puis c’est aussi ça qu’on appelle un style !

Niveau édition, c’est la collection Pika Shonen, c’est très correct mais sans plus. Par contre de nombreux bonus parsèment les pages –courriers des lecteurs, mini histoires bonus, etc… –

Le truc très sympa, c’est les Gaidens sur les différents Sins. Chaque Gaiden est un chapitre à part centré sur un des Seven Deadly Sins. Ces Gaidens racontent le passé d’un des Sins et quel est son peché… Car chacun des Sins a commis un péché qui le poursuit encore aujourd’hui…

En résumé un putain de bon shonen plein d’action et de perso badass, avec une bonne intrigue qui avance bien comme il faut ! Bref, si comme moi, SDS vous avait laissé de marbre sur le premier tome, redonner lui une chance, ça peut valoir le coup…

 

 

 

 

 

Publicités

5 commentaires

  1. ouais, j’étais comme toi avec le tome 1, si une occasion se présente, je laisserai une nouvelle chance, en attendant, je regarde l’anime sur Netflix, sans trop d’excitation. Mais bon, les animes, c’est jamais aussi bon que le manga, on le sait bien.

    J'aime

      1. Par curiosité, Netflix me l’a proposé, j’ai regardé 4 épisodes, comme « test ». Je ne pense pas que ça fait de moi un animevore :p
        En fait, ce manga, c’est l’effet One Piece: au début tu te dit « bof » puis tu as l’effet « waow » quand l’histoire est en place 🙂

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s