Shonan Seven [Manga de T.Fujisawa & S.Takahashi]

J’aime les furyo manga ! Les trucs de loubards avec des bastons monumentales et des perso plus barré les uns que les autres. Et avec Shônan Seven je suis servi ^^ Si en plus le titre est censé être un spin off de GTO et Shonan Junai Gumi

Ca raconte quoi?shonan-seven-1-kurokawa

Ikki Kurokami s’inscrit au lycée Tsujidô pour tenter sa chance au tournoi des Shônan Seven : des battles opposant les sept racailles les plus fortes du secteur Shônan.

Celui qui battra les autres combattants recevra tous les honneurs et apportera la gloire à son lycée. Mais avant d’arriver aux Shônan Seven, encore faut-il devenir le meilleur de son établissement.

Et pour Kurokami, c’est loin d’être gagné…

Verdict

Eh oui! Shonan Seven prend place dans l’univers de GTO et Shônan Junai Gumi (Young Gto) et se présente comme la suite de ces titres… Même lieu -la ville de Shônan- même univers. Mais attention, pas d’apparition d’Onizuka ou de Danma, si les lieux sont les même, on a affaire ici a de nouveaux personnages et de nouveaux enjeux, bref une nouvelle série.

Et en plus Toru Fujisawa, l’auteur de GTO est aux manettes et supervise le scénario. Il dessine d’ailleurs la quasi totalités des nemus (croquis préparatoires des planches) dont on voit quelques extraits sous la jaquette flottante. Sur le papier tout ca sent bon, car le bonhomme maitrise son sujet et nous à déjà livré quelques bastons épiques, même s’il laisse le dessin a Takahashi Shinsuke, mais dans les faits ça vaut quoi, une fois les tomes en mains?

Et bien, objectivement c’est du très bon furyo manga dans la lignée de titre comme Shônan Ai Gumi et Racaille Blues ! Même si comme souvent, on peut résumer le pitch en 1 ligne :

Une espèce de tournoi de baston inter-lycée pour élire les 7 combattants les plus fort de la région: les Shônan Seven…

Les amateurs du genre savent pertinemment que ce n’est pas ce qui importe avec ce genre de titre… Et que c’est loin d’être le plus important^^ Au programme: bastons monumentales (logique), persos badass et charismatiques (obligé), humour et même un peu de fan-service (pour détendre) et de vieilles rancœurs et de lourds secret derrière tout ça (pour donner de la substance au récit). Et le cocktail fonctionne sur moi…

Ici c’est clairement le passé entre Ikki et son grand frère qui est le grand « mystère ». Et surtout comment et pourquoi a t’il trouvé la mort. Puis la relation entre Ikki et son amie d’enfance (a sens unique évidemment)… Le tout en filigrane du fameux tournoi de baston. Sans oublier d’ou viennent les Shonan Seven…

shonan-seven-manga

J’ai trouvé le premier tome un peu « mou » -tome d’intro oblige- mais la série décolle dès le tome 2 et là c’est parti pour un festival de bastons, de coup de putes mais aussi de moment de bravoure et d’epicness saupoudré d’une bonne dose d’amitié virile! Ceux qui auront lu les séries autour d’Onizuka & Co, retrouveront ce ton typique de Fujisawa. Pour moi c’est vraiment dans ce genre qu’il est le meilleur ^^ Alors oui, ce titre ne révolutionne pas le genre (et n’est de toute facon pas pensé pour ça) et est dans la droite ligne de ces prédécesseurs, mais c’est maitrisé et bien réalisé… En plus si on aime le genre furyo ou/et l’auteur, pas ou peu de risques d’être déçu :p

Comme je l’ai dit c’est uniquement scénarisé par Fujisawa, le dessin est de Takahashi Shinsuke, et le bonhomme maitrise clairement son sujet. Le trait est fin et assuré, les persos sont proportionnés, les musculatures bien dessinés, les combats lisible et clair. Le découpage est classique mais efficace, la narration fluide et dynamique. Bref, rien de particulièrement notable mais rien de particulièrement mauvais, du classique quoi… Par contre si vous vous attendez a voir surgir Onizuka et sa clique au detour d’un chapitre z’allez être déçu! Il n’en est m^me pas fait mention une seule fois pendant les 17 tomes de Shonan Seven. Tout ce que les 2 séries ont en commun c’est Fujisawa, la ville de Shonan et la baston.

L’édition de Kurokawa est comme d’hab avec eux impeccable. bon papier blanc, impression nette et sans bavure…  ^^

Mais clairement un titre qui ne plaira pas à tous et qui parlera surtout aux amateur du genre et/ou de l’Univers de GTO et autres séries tournant autour.

15 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s