Bienvenue au Club

Les shojo « tranche de vie » en milieu scolaire, c’est loin d’être ma tasse de thé…

Enfin, passé 35 ans, on est moins « raccord » avec ce genre de préoccupations on va dire. Mais ce titre pourrait bien changer la donne…

 

Synopsis éditeur

gallery_474_9_166928.jpg

Momosato ne rêve que d’une seule chose : vivre une vie de lycéenne normale ! Ce qui signifie, pour elle, filer l’amour parfait avec un de ses camarades. Oui, mais la pauvre Momosato est comme victime d’une improbable malédiction : à chaque fois qu’elle s’éprend d’un garçon, ce dernier va, à coup sûr, connaître l’amour… avec une autre fille ?!

Aussi, ses camarades de classe la considèrent comme leur petit Cupidon, à son grand dam… C’est bien beau d’être Cupidon malgré soi et pour les autres, mais Momosato, elle, quand est-ce qu’elle connaîtra l’amour ?

Son quotidien ne va hélas pas s’arranger quand elle va être approchée par les freaks du lycée : le « Club d’étude de la psychologie des jeunes » (ou « Club des désabusés », pour les intimes), dont l’ultime objectif est d’observer (de très loin) les relations amoureuses des jeunes, l’invite officiellement à rejoindre ses rangs !

Verdict

Bienvenue  au Club c’est l’histoire du Club d’étude de la psychologie des jeunes, club qui regroupe ce qu’on pourrait poliment qualifier de gens bizarres et d’inadaptés sociaux… Quatre personnes pour être très précis :

gallery_474_9_7021.jpg

  • Notre héroïne, qui passe sa vie à se prendre des râteaux et qui se retrouve quasiment recrutée de force.
  • La présidente du club, binoclarde studieuse qui passe son temps à observer (espionner est le mot juste!) ses camarades et accessoirement fille du principal.
  • L’otaku beau gosse (si si ça existe) qui, malgré un certain succès auprès des filles de l’école, n’éprouve aucun intérêt pour « les filles en 3D » et voue un culte aux héroïnes d’animés.
  • Le garçon taciturne qui a passé une bonne partie de sa scolarité à se « travelotter » en fille car sa meilleure amie déteste les garçons et qui hésite rarement à reprendre du service.

Bref, ils sont tous un peu marginaux, un peu laissés pour compte, un peu désabusés…

Sans oublier les membres des autres clubs comme le club de couture ou d’animes ou encore le président de l’association des élèves (affectueusement surnommé « Maman ») qui forment une palette de personnages hauts-en-couleurs. ^^

Et ce sont tous ces personnages qui font le sel et la force de « Bienvenue au Club » !

Situation décalées, quiproquos, imbroglios amoureux etc. ; un ensemble de situations toutes plus farfelues les unes que les autres font de ce titre un vrai vent de fraicheur en milieu scolaire ! Tout est généralement très décalé et peut s’aborder sur plusieurs niveaux de lecture. Si de prime abord on lit un récit de vie en milieu scolaire, avec du recul on peut voir le clin d’œil de l’auteur à une partie mouvementée et difficile de la vie de chacun : l’adolescence !

Car, même si c’est marrant , rien n’est simple pour eux et ça colle plutôt à la réalité. Ici pas de relations amoureuses simples où ce qu’on attend se concrétise (même si on le souhaite très fort), c’est plutôt fidèle à la vie d’ado : remplie de joie et de bons moments mais aussi de déceptions et de moments de grande tristesse…

gallery_474_9_29548.jpg

Rassurez-vous ! Bienvenue au Club, c’est pas un manga triste, loin de là. Les trouvailles scénaristiques sont bien menées et prenantes, l’auteur fait apparaitre différents personnages au fil des tomes pour continuer à enrichir et développer son récit. Alors oui par moment on a un petit pincement au cœur face à certaines situations mais généralement on rigole et plutôt franchement.

On se surprend à suivre les péripéties des membres du club et des autres, ce qui (pour les vieux comme moi) fait remonter un paquet de souvenirs d’adolescence… Pour ceux qui sont encore ado, j’avoue ne pas savoir.

Chaque volume est sous-titré : Bienvenue au Club des Losers, Weirdos, Ratés, Freaks… Mais le sous-titre ne se retrouve pas forcément dans le contenu.

Si certaines histoires se déroulent en un chapitre, on trouve aussi de mini-arcs qui s’étalent sur plusieurs chapitres et développent des éléments pour la suite.

Classifié en Shojo, ce titre trouvera aussi son lectorat auprès des garçons et ne s’adresse clairement pas qu’aux filles. L’humour omniprésent et les situations décalées (en plus des personnages loufoques) contribuent clairement aux histoires qui trouveront écho et toucheront beaucoup de lecteurs.

En plus d’une narration agréable, Nikki Asada (l’auteure) nous offre un coup de crayon plaisant,  épuré mais très expressif, assez éloigné des publications shôjo habituelles. Le découpage est assez sobre mais rythmé quand la situation l’exige. En exploitant avec humour, tendresse et intelligence un thème ultra connu et souvent utilisé, Bienvenue au Club est un titre frais et original qui, sans révolutionner les codes du genre, joue avec de manière plutôt efficace !

wallpaper_bacdec2014_1920x1080.jpg

L’édition proposée par Akata est nickel comme toujours ! Papier, impression, jaquette, rien à redire…

On a appris dernièrement (via le compte Twitter de l’auteur) que la série se terminera bientôt. Avec 13 tomes au compteur au Japon, le 12e tome sortira chez nous le 12 janvier 2017.

Faite vous votre propre impression sur la série avec le premier chapitre !

Publicités

1 commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s