Les influenceurs, blogueurs, youtubeurs etc.

Suite a diverses conversations croisées sur les réseaux est venu sur le tapis, la légitimité et l’objectivité des influenceurs/blogueurs/youtubeurs etc. Petite mise au point.

Aujourd’hui ça va parler d’un phénomène actuel global qui touche quasiment toutes les industries; Les influenceurs. Même si ce billet va se concentrer sur le monde des manga/animes.

Depuis quelques temps, certains crachent volontiers et de manière virulente sur les blogueurs/influenceurs/youtubeurs, leurs reprochant de ne parler de la série QUE parce qu’ils l’ont reçue gratuitement via un service presse (SP) quelconque. Ou encore que certains influenceurs n’ont aucune légitimité pour parler de ça, vu qu‘ils n’ont pas le background, la culture ou les références nécessaires pour saisir pleinement certains titres qu’ils mettent en avant… Ou que leurs avis sont plus des résumés ou des fiches de lecture que vrais avis construits et pertinents sur le titre. Et que surtout, qu’ils ne disent jamais de mal d’une série reçue en service presse de peur de perdre leurs partenariats et que donc, ils ne sont pas objectifs.

Et tout ça est malheureusement vrai pour beaucoup d’influenceurs…

Car on va pas se voiler la face, en effet, trop rares sont les avis/vidéos qui savent parler d’un titre plus loin que « c’est bien, l’histoire est top et le dessin est génial » ou encore les avis qui ne sont pas perclus d’énormes fautes (« Se manga et tro bien » SIC) et ou d’erreurs. Et tout aussi rares sont ceux qui ont lu des titres fondateurs ou savent qui est Tezuka, Kamimura, Ishinomori et qui consomment autre chose que des trucs mainstreams ou leur fameux SP.

Pourtant, il convient de nuancer ces tristes vérités. Car quelque soit la qualité ou l’objectivité de ces billets/Tweets/post Insta etc. généralement ces influenceurs ont une communauté qui les suit et qui leur font confiance. Donc qu’ils le fassent bien ou mal, objectivement ou pas, ils mettent pourtant effectivement le titre en avant. Et c’est pas parce de notre point de vue, un post est mauvais, qu’il ne parleras pas et ne convaincra pas a un autre… Les gouts et les couleurs comme on dit.

Combien de fois j’ai pu lire en commentaire d’un post -bon ou mauvais- des trucs du style ;

 » J’étais pas convaincu mais si tu le conseille, j’achète obligé »

« Heureusement que tu es là, je savais pas que ça sortait »

« Quoi c’est du même auteur que XXXX, je savais pas alors que je l’adore »

Et même si c’est faux, ça doit quand même avoir son efficacité puisque de nombreux éditeurs soutiennent ces influenceurs en leurs envoyant services presse et autres contenus exclusifs ou en partageant leurs différentes publications sur leurs propres réseaux. De plus, les influenceurs reçoivent ces envois souvent bien avant la sortie officielle pour qu’ils puisse en parler en avance à leurs communautés. Qui sera donc prête à acheter le jour de la sortie. Et même si ça touche qu’une personne sur dix c’est déjà ça. Combien d’excellentes séries sont inconnues car elle n’ont pas bénéficié d’assez de promo lors de leurs sorties? Et combien de titres sont passés sous le radar des amateurs les plus chevronnés? Parce que noyé au milieu des sorties, a cause d’une jaquette ou d’un dessin peu attrayants ou simplement a cause d’un pitch qui sentait le moisi? Et rappelé a notre bon souvenir au détour d’un tweet, une vidéo ou d’un billet sur un blog…

Alors oui, y’en a qui font ça à la chaine et de manière mécanique, uniquement pour avoir un max de SP et de trucs gratuits du plus grand nombre possible d’éditeurs et qui se complaisent là dedans, mais il ne faut pas non plus mettre tout le monde dans le même panier. Certains le font en vrai passionné et objectivement.

En plus, ces avis sont très accessibles et inondent continuellement nos TL. Il n’y a même plus besoin de faire de recherches ou de consulter les médias. Pour beaucoup les réseaux sociaux sont d’ailleurs un des principaux moyen d’informations. De plus quelle est la place laissé aux manga/anime dans les médias généralistes ? Généralement un petit encart sur un titre dans les pages culture ou dans l’encart enfant ou BD/DVD du mercredi/samedi, voir au mieux un article sur un auteur. La presse spécialisée n’est parfois même pas plus objective que certains influenceurs. Pourtant de base le service presse est destiné aux journalistes et ils le reçoivent qu’ils parlent du titre ou pas. Les influenceurs au moins, bien ou mal, ils en parlent et sont donc un « mal nécessaire » dans le fond.

Attention, chuis pas mieux qu’un autre et je réagis aussi a chaud et parfois de manière virulente en voyant certains posts ou articles parlant de titres que j’aime et dont je trouve que le sujet n’a pas été compris, pas correctement traité ou tout simplement effleuré et pourtant au moins on en parle de ce titre que j’aime et/ou qui le mérite! Et c’est ça l’essentiel au final, non? Si en plus on en parle bien, c’est encore mieux évidemment ^^

Mais si y on réfléchi 2 minutes, a qui la faute? Aux influenceurs qui profitent d’un système ou aux éditeurs qui l’ont mit en place et qui le cautionne? On entend souvent que ces influenceurs « ont quémandé leurs SP » mais rien n’oblige les éditeurs à accepter le partenariat. S’ils acceptent c’est qu’ils doivent y trouver leur compte après tout…

Si y’a un truc qui me gêne vraiment dans ce milieu (et qui devrait géner tout le monde selon moi), c’est les influenceurs qui font l’apologie et cautionnent le scantrad/streaming illegal. Avec par exemple des avis sur les derniers scans/animes sortis, de séries pourtant licenciées chez nous. L’effet sur leurs communautés est le même que pour une sortie classique et légitime en plus cette pratique. C’est un non sens total de promouvoir ce type de pratique, surtout quand l’eouvre est licencié chez nous. Et le pire c’est que parfois ils sont même soutenu par l’éditeur qui édite la série :/

Pourtant là, il y a un vrai conflit d’intérêts bien plus grave qu’un peu de non-objectivité et/ou d’avis bâclés…

Après, à chacun de faire le tri au milieu de tout ça et de nuancer tout ce qu’on peut lire/voir sur le net et au final se faire son propre avis. Mais quoi qu’on en disent ou pensent, les influenceurs se sont installés -comme les réseaux sociaux- et font désormais partie intégrante du paysage et de la communication de la plupart des éditeurs. Qu’on l’accepte ou non…

Je terminerais par une citation de Léon Zitrone qui illustre pas mal mon propos:

Qu’on parle de moi en bien ou en mal, peu importe. L’essentiel, c’est qu’on parle de moi.”

 

Publicités

14 commentaires

  1. Tout ce que tu dis est bien vrai … Certains influenceurs ne se gênent pas, surtout pour les scans. Quand je vois que le Chef Otaku ne parle plus que de scan aujourd’hui (enfin est-ce qu’il représente vraiment le bon côté j’en doute).
    Personnellement j’ai fait récemment la demande de services presse à plusieurs éditeurs. Je n’ai reçu qu’une réponse me faisant comprendre que mon blog était trop « petit » pour cela … Après je ne forcerai pas et ça ne m’empêchera pas de parler des titres que j’ai envie de lire, en bien ou, je ne l’espère pas, en mal.

    Aimé par 1 personne

    1. Le Chef Otaku pfff… la pa$$ion !
      Pour les SP, évidemment les éditeurs (surtout les + gros) misent sur des gens avec une +- grosse communauté mais tu peux avoir de chouettes surprise un matin dans ta mailbox. Tout vient à point a qui sait attendre.

      Le mieux pour moi c’est de le faire selon tes envies et comme tu le sens. C’est comme ca que tu restes le plus objectif…

      Aimé par 2 personnes

  2. Je suis assez d’accord avec toi ! J’ai cessé de suivre certains blogs qui ne parlaient que de SP et qui comme par hasard n’en disaient que du bien.
    Je pense que c’est aussi aux gens qui suivent les blogueurs ou youtubeurs de savoir faire la part des choses.
    Perso, j’ai quelques SP, mais je ne me prive pas pour dire ce que j’en pense, quitte a parfois y aller trop fort (comme sur 50 nuances de gras ou Void par exemple). Pourtant les éditeurs ne l’ont pas mal pris et continuent à m’envoyer les titres que je demande.
    Et surtout, je fais en sorte de ne pas parler que de SP, mais de parler de titres qui me plaisent, et que de toute façon, j’aurais pris, d’une manière ou d’une autre 😁
    Très bon article en tout cas ! 😉

    Aimé par 1 personne

    1. Héhé, merci 😀

      J’ai aussi arreté de suivre certains compte pas spécialement a cause des services presse mais plutot pour des « Se manga et tro bo et listoire est coule » et qui se contentait de faire le résumé du tome et la présentation des perso.

      Bref, comme je dis dans mon article, faut faire le tri au milieu de tout ça.

      Aimé par 2 personnes

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s