Graffiti : Goldorak

Session graffiti avec une fresque Godorak ! Deux jours de taf racontés dans ce billet…

Avec le poto Reset on se motive pour une grosse fresque sur 2 jours. Il nous faut un thème, on se met d’accord pour Goldorak. Je ferais le grand cornu et Reset se charge du Golgoth. Pour la composition, on opte pour une mise en scène classique et efficace; son Golgoth attaque mon Goldorak. Après tout généralement, c’est le propre du grand cornu de se faire sévèrement botter le cul avant de réussir à s’en sortir dans les 5 dernières minutes de l’épisode…

On se décide pour un mur sur Anvers (couvert au cas-ou il pleut) et on est parti. Le spot est connu, les riverains du mur (qui longe une piste cyclable le long du canal) sont ouverts aux graffitis donc on sait qu’on aura pas de problèmes et qu’on pourra se mettre bien. On est parti sur un truc ultra cohérent et a part pour les robots qui ont leur identité propre, on emploie les mêmes couleurs pour le fond et les lettrages. Une fois devant le mur, faut attaquer et on commence par définir le zones de couleurs du fond puis à apprêter le mur. Le résultat avec les masses de rouge, rose et gris fait très glace napolitaine… Après on attaque les constructions et le placement des différents éléments. Une étape importante pour gagner du temps par la suite, notamment pour éviter de travailler et peindre là ou il y aura des trucs par la suite. Je dois d’ailleurs recommencer 3 fois la tête de Goldorak qui est trop grosse par rapport au corps :/

Une fois que tous les éléments sont placés, on peut attaquer la mise en couleur. On commence par le plus dur et chronophage ; les robots et le fond. Comme souvent, je travaille par zones, ce qui pour moi est le plus efficace, surtout quand on joue avec plein de couleurs ou quand comme ici, on travaille à l’échelle. Les lettrages qui nécessitent moins de boulot a l’échelle notamment et moins de temps de réalisation, ce sera pour la fin…

Au final, il nous aura fallu 2 grosses journées de boulot pour caler cette fresque (Et une matinée supplémentaire pour aller prendre de bonnes photos et retoucher 2-3 trucs). Perso, j’ai passé une journée et demie sur le Goldorak et le fond autour de lui. Les détails comme les typos japonisantes, la ville en arrière plan ou les soucoupes volantes ont aussi été chronophages mine de rien… Mais bon le résultat final est homogène, cohérent et valait le temps investit. En plus, comme toujours avec le poto Reset, ca a été deux super journées, avec de la bonne humeur et de la rigolade. Sans oublier, les passants enthousiastes devant la fresque (faut avouer que beaucoup reconnaissent l’Univers) et les réactions des enfants face aux robots qui valent bien le temps et la sueur investis. Et un retour en direct sur son taf ça fait toujours plaisir…

Fresque réalisé à Anvers par Reset 81 et Ryck Wane. Golgoth Trez VS Goldorik

Plus de photos de Reset : https://www.instagram.com/reset_aighty_one/

4 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s