Mashima Hero’s [Manga de H.Mashima]

Mashima Hero’s est un one shot de Hiro Mashima qui mélange les personnages et les univers de ses 3 séries phares; Rave, Fairy Tail et Edens Zero. Mais c’est peut être plus que ça…

Ca raconte quoi?

Les bandes de Haru ( Rave ), Natsu ( Fairy Tail ) et Shiki ( Edens Zero ) se retrouvent à True Island, l’île de la vérité !

Tous ces héros unissent leurs forces pour affronter un ennemi commun qui tente de s’emparer d’Oasis, un « dark bring » qui permet de matérialiser tout ce qu’on imagine.

Verdict :

Hiro Mashima, dur de pas connaitre s’y on intéresse un tant soi peu aux manga. Fairy tail en particulier. Et Mashima et ses séries c’est aussi un des trucs les plus moqués et raillés dans la sphère manga. Pas par tous, juste par ceux qui n’ont pas compris ce qu’étaient vraiment les titres de Mashima et ceux qui veulent se donner la « manga-credibilty » en suivant la masse et en recrachant les propos de certains youteubés. Perso, les titres de Mashima j’aime plutôt bien, ça révolutionne clairement rien mais ça fait toujours efficacement le job… Après tout, c’est juste du pur shonen 100% nekketsu rien de plus…

Dans les reproches que je croise régulièrement, on trouve en vrac : Tous les personnages se ressemblent, trop de pouvoir de l’amitié, trop de fan service ou encore des histoires trop simple.

Et bien si vous adhérez pas à Mashima, ce one-shot va certainement pas vous plaire.

Parce que ce tome, dans le fond c’est juste un magnifique et génial troll de Mashima. Je m’explique; ici il fait volontairement et quasi uniquement tout ce qui lui est régulièrement reproché! Oui tout. On ouvre le tome sur une scène de fan-service, Natsu et Shiki se sont a peine rencontré qu’ils parlent d’amitié, Mashima fait lui même le parallèle entre ses personnages qui se ressemblent de série en série (au point que ça crée des quiproquos entre personnages) et il se place lui-même dans le récit, façon Dieu qui règne sur ses univers et ses personnages. Même le titre de ce one-shot annonce la couleur… Car a ce niveau, je ne peut pas croire que ce soit une coïncidence.

Parce qu’ici, tout ce qui est généralement reproché aux titres de Mashima est ici mis au cœur du récit et même totalement exacerbé par rapport à d’habitude. Et Mashima appuie bien dessus tout du long. Un peu comme un gros fuck qu’il adresserait à tous ses détracteurs via ce one shot. Et ça c’est beau.

Hormis ca c’est du Mashima pur jus et comme toujours du 1000% Nekketsu. Ca révolutionne rien car c’est pas fait pour ça et certainement pas ici. Ca va vite, c’est rythmé, y’a de la baston, un enjeux clair et ce « je ne sais quoi » qui fait que ça marche. Ca se lit bien mais c’est clairement un truc a réserver aux fans de l’auteur, car dans le fond c’est même pas un bon moyen de découvrir les séries dont il est question ou l’auteur. Parce qu’heureusement que j’ai lu les 3 titres pour comprendre ne fut-ce que les pouvoirs et les armes de protagonistes qui ne sont pas expliqués. Et comme c’est un one-shot, en plus d’être du Mashima, la contextualisation des enjeux tient en 4 lignes.

De toute façon moi ce que je retient de ce tome c’est l’énorme doigt que Mashima fait a tous ceux qui lui crache dessus.

Morceaux choisis :

9 commentaires

  1. J’aime beaucoup Mashima pour Fairy Tail et très peu pour Edens Zero.
    Et dans cette oeuvre, j’ai bien aimé le fait que j’ai envie de découvrir correctement les personnages de Rave, le côté mise en abîme de Mashima lui-même et c’est tout.
    J’ai été plutôt déçu qu’il ne se limite qu’à ça avec toute la liberté qu’il avait devant lui.

    J'aime

      1. Je comprends pas non plus. Je n’attendais rien, et sûrement pas l’intrigue.
        Après, Mashima s’est vanté de ses interactions alors que je les trouve vraiment dysfonctionnelles.
        Il aurait retirer le combat, ça m’aurait plus fait plaisir je pense car je n’ai vraiment pas trouvé le ckte festif de ce OS alors que j’aime finalement beaucoup cet objet de collection.
        Je t’avouerais que je suis bien perdu aussi avec tout ça.

        J'aime

      2. Toi t’as pris la postface de Mashima pour argent comptant.

        Postface qui pour moi est comme le tome; un troll. Rien que le coup de « qu’on soit lecteurs de 3 séries ou non », pasque sans connaitre un minimum les personnages , on est perdus car rien n’est vraiment expliqué.
        Mashima est un auteur phare du Shônen Magazine, on lui a filé carte blanche pour les 60 ans du Mag et il a fait ce qu’il voulait. Comme toujours et comme il le raconte dans plein de postface ou Mots sur la jaquette.

        Faut pas chercher plus loin, ce que fait Mashima est clairement la quintessence du Nekketsu et sa forme la plus « pure » dans sa description. Chercher plus loin c’est simplement chercher TROP loin…

        J'aime

      3. Je crois que c’est ce qui me bloque avec Edens Zero du coup.
        Pourtant, je ne pense pas avoir essayé de chercher plus loin qu’avec Fairy Tail à l’époque.
        Je me perd tout seul du coup…

        J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s