Chronique Express : Don’t Call Me Magical Girl, I’m OOXX Tome 1

Pour les gars de mon âge, les Magical Girl ça se résume surtout à Creamy, Sakura mais surtout Gigi… Alors ca vaut quoi ce reboot du genre ?

dcmmg-1-jak-745x1024-1Ca raconte quoi ? 

Sakura et ses semblables se battent pour des raisons qui leur sont propres ; une souhaite conserver ses pouvoirs surnaturels, une autre cherche à protéger sa ville et la dernière souhaite mener une vie tranquille. Au cours de leurs différentes rixes et par inattention elles détruisent peu à peu la ville.

Lors d’une chasse aux esprits et alors que toutes trois se disputent comme à leur habitude, une force inconnue les révèle par surprise aux yeux de tous. Elles qui vivaient jusqu’alors dans l’ombre, les voilà donc exposées au public pour la première fois, condamnées à dédommager les citoyens…

Verdict 

Don’t Call Me Magical Girl, I’m OOXX est le nouveau titre de Chatto-Chatto. Ce manhua de Yang Chi-Cheng, est publié depuis 2017 en Chine et propose de revisiter le concept des Magical Girls. 

Et si sur le papier ça sent bon, le 1er truc qui m’est venu à la lecture du premier chapitre de Don’t Call Me Magical Girl, I’m OOXX c’est ; brouillon!

Car on est jeté dans le truc sans vraiment de mise en place et à part quelques bribes d’infos on se retrouve rapidement mêlé à un combat entre 3 Magical Girls. 

Faut attendre le début du 2eme chapitre pour y voir -a peine- un peu plus clair… 

Car nos 3 demoiselles ont apparemment foutu un sacré bordel, détruit des quartiers entiers et même provoqués des morts mais tout ça est suggéré plus qu’expliqué et il faut décoder tous les éléments d’infos distillé de-ci, de là pour le comprendre. Pourtant malgré ce côté brouillon, y’a quelque chose dans le titre qui me pousse à en savoir plus. Comme le fait que les autorités aient décidés de faire payer les dégâts aux filles ou simplement qu’ils trouvent relativement normal que des Magical Girls fassent partie de notre monde…

Et en grattant, on comprend petit à petit le concept… Si normalement les Magical Girls protègent le monde, ici c’est plutôt elles qui le mettent en danger. Et a priori, si elles ont des pouvoirs, sauver le monde est loin, très loin, d’étre leur priorité… Et surtout , c’est pas vraiment le propos de ce 1er tome.

Car plus qu’une histoire classique de Magical Girls qui combatte le mal, ici c’est plutôt axé sur Sakura (et les autres) qui a endossé les pouvoirs/rôle d’une Magical Girl et tout ce qui en résulte. En gros, la vie et la place de ces filles devenues Magical Girls et l’influence de leurs pouvoirs et des combats dans leur vies quotidienne. J’attends de voir comment les autres  filles vont être traitées et comment ça va évoluer…

Et pourtant malgré ca, l’action est loin d’être mise de coté car les demoiselles envoient du lourd !

Les Magical Girl c’est un genre à part entière, avec ses codes et ses poncifs. Sakura qui squattent une famille qui n’est a priori pas la sienne m’a rappelé Gigi qui fait la même chose. Pourtant si certains codes sont respectés, la plupart volent en éclats. Genre l’identité secrète et la condition de Magical Girl des filles…

Et c’est aussi cet angle d’attaque qui constitue pour moi l’intérêt de ce titre et sa force. Ca et les nombreuses pistes qu’on trouve en grattant un peu. Qui a fait sauté la magie et permis au monde de voir et démasquer nos Magical Girl ? Pourquoi elles passent leurs vies à s’affronter entre elles sans raisons particulières ? Sakura dit rêver d’être humaine et d’avoir un foyer, mais dès le début on voit qu’elle possède déjà tout ça. Alors c’est quoi son vrai but ? Tant de questions qui pousse a en savoir plus malgré les défauts du titre. 

visuel-5-768x1012-1

Heureusement, y’a pas mal d’humour pour décanter tout ça, faire passer ce côté brouillon. Généralement en SD, ces passages permettent d’aérer le récit. Les interludes entre les chapitres (en format Yonkoma) permettent aussi de donner des compléments d’info de manière ludique.

Outre la narration qui est, on l’a vu, un peu brouillone, le dessin bien que très joli est aussi par moment peu clair, surtout dans les combats. Et dessin et narration souffrent de ce défaut principalement car l’auteur veut transmettre trop de trucs en peu de temps/cases. Niveau édition, Chatto-Chatto nous livre un joli boulot avec notamment une belle jaquette réversible (pour ce 1er tirage), mais si le papier et bien blanc, l’impression est par moment « trop noire » et les niveau de gris vraiment peu subtils, limite durs. Et bizarrement ca varie d’une page à l’autre. La faute à l’imprimeur ou au matériel d’origine ?

La traduction est fluide, pas de coquilles signalées et le lettrage choisi comme le travail sur les onomatopés vraiment joli…

En résumé,un premier tome un peu maladroit et brouillon qui ne permet pas vraiment de juger la série mais qui contient assez d’éléments pour susciter la curiosité et avoir envie de poursuivre. On comprend pas tout mais pourtant on veut savoir…

Sortir les 2 premiers tomes en simultané aurait peut être été judicieux afin de mieux se prononcer sur le titre et voir clairement ou il va

A suivre donc…

2 commentaires

  1. Je suis globalement du même avis que toi. Arrivé à la fin du premier chapitre je me suis dit que le titre était plutôt cool et qu’il y avait du potentiel, mais plus j’avançais moins je comprenais ce qui se passait. Pour au final, une fois ma lecture terminée, je n’avais qu’une hâte c’était de lire le second volume pour découvrir la suite. Le titre reste quand même assez prometteur et assez populaire en Chine. J’espère juste que la mise en scène soit plus claire à l’avenir, tout en gardant cette qualité de dessin.

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s