Sky Wars [Manga de Ahn Dongshik]

Renjoh Desperado, titre barré et foutraque avait été une excellente découverte. Et surtout je suis tombé amoureux du style et du dessin nerveux de son auteur; Ahn Dongshik.

Donc quand sa nouvelle série a été annoncé chez Casterman, évidement j’me suis rué dessus !

9782203185937Ca raconte quoi ?

Dans le petit royaume d’Eldura, tenu d’une main de fer par le despote Ornissos, il n’existe pas de plus grave faute que le crime d’envol. Fendre les cieux, tel est pourtant le rêve de Knit, jeune berger dont le père a lui-même disparu après avoir créé une machine volante.
Le monde de Knit bascule le jour où surgit à Eldura un inconnu chevauchant une monstrueuse créature dotée d’ailes.

Verdict :

Ça démarre comme pas mal de shonen avec un orphelin qui bosse dur pour gagner sa croute. Et évidemment le gamin à un rêve ; voler dans le ciel.

Mais bon dans son village c’est interdit et comme il est pauvre et orphelin, c’est pas gagné.

Mais c’était sans compter sur un bonhomme tombé du ciel en chevauchant un truc mi-monstre , mi avion… Le gamin récupère l’inconnu et bien évidemment ce fameux inconnu a les moyens de réaliser le rêve du gamin si celui-ci lui file un coup de main et l’aide a se barrer de là. Pasqu’évidemment sa bestiole et le matériel sont HS (pour ne pas être plus cru) et comme par hasard Knit a ce qu’il faut pour remplacer les trucs manquants…

Et tout ça prend place dans un Univers mi Fantasy, mi aéronautique (les débuts de l’aviation) qui donne une espèce de mélange rétro-futuriste plutôt réussi et délicieusement décalé. Les bestioles volantes sont nommés Lindbergh (le 1er aviateur a traverser l’Atlantique, qui appuie encore la référence avec les pionniers de l’aviation) mais elle peuvent justes « sauter » sur l’air car elles n’ont pas d’ailes. Ils font donc leur adapter des ailes artificielles pour que les Lindbergh puissent voler et pas sautiller dans le ciel. Les hommes et les Lindbergh sont donc complémentaires. Et comme de par hasard Knit en a un et un pas commun en plus…

Bref, un départ qui pourrait marcher avec pas mal de shonen… Mais comme toujours; déjà vu, ne veux pas forcément dire mauvais.

Le premier tome est vraiment une introduction ou les bases sont clairement posées. Le récit démarre vraiment quand Knit quitte son village et découvre le monde et ses réalités. Les adultes sont menteurs et manipulateurs, la vie est dure et tout se paye. Il en avait déjà eu un aperçu dans son village mais là, la réalité lui saute au visage. Et surtout, le monde est dur et violent, Knit va vite le comprendre…

Pourtant malgré ce départ un peu convenu on se laisse happer par l’histoire et particulièrement par l’Univers mis en place par Ahn Dongshik. Les références aux pionniers de l’aviation sont nombreuses et ce mélange saupoudré de Fantasy fait mouche. Et il permet à l’auteur de développer son histoire en l’entrecoupant de mythes -via le coté Fantasy- avec notamment l’origine des Lindbergh, et donc de poser le truc et susciter l’envie d’en savoir plus… Sans oublier la technologie avec « l’aviation » et les techniques de vol. Et l’auteur se fait plaisir en introduisant Zeppelins,  Galions etc, le tout entremêlé avec les bestioles et au service de batailles aériennes faisant immanquablement penser aux As de l’aviation de le 1er guerre mondiale ou aux pionniers de l’Aéropostale…

Et ça matche !

Dans le 2e tome, l’histoire prend tournure et les choses se mettent en place. Et ça sent bon pour la suite… Et comme c’est complet en 8 tomes, on sait qu’on n’est (normalement) pas dans un récit qui va s’enliser et se perdre en digression.

366b494978791d912f9acc99d9e430b6e91cdd86_hq

Si en plus le tout est servi par un joli coup de crayon, nerveux, dynamique et expressif ça ne gâche rien. Et la aussi l’auteur se fait plaisir en livrant des planches sublimes ou il laisse libre cours à la poésie picturale en mettant en scène, cieux, machines et Lindbergh…

En bref Sky Wars (Lindbergh en VO) est une chouette lecture dans un univers original et maitrisé qui plaira aux amateurs de Shonen, d’aventures et/ou d’Univers originaux teinté de rétro futurisme.

  

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s