Chronique Express : Créatures fantastiques

Komikku a l’habitude de dénicher ce genre de titre à l’ambiance fantastique et poétique, empreinte de magie… Et Créatures fantastiques ne déroge pas à la règle.

51206988_10155867379681746_586922085750669312_nCa raconte quoi ?

Avec les avancées scientifiques, les hommes délaissent la magie si bien que presque plus personne ne sait la pratiquer. De même, les créatures fantastiques sont devenues des mythes qu’on ne peut pas observer. Ziska est une fillette qui exerce un peu en tant que mage. Seulement, ses pouvoirs sont très limités et elle s’en sert surtout pour créer des remèdes à vendre. Elle travaille comme apprentie vétérinaire auprès de son maître Nico. Ce dernier ne fait pas non plus grand cas de la magie mais laisse Ziska pratiquer comme il lui plaît. Ces derniers jours, la demoiselle semble très affairée mais reste discrète sur ses occupations. Curieux, Nico la suit dans la forêt et la voit en train de soigner un bébé dragon…

Verdict

Mêlant subtilement, magie, médecine, fantastique et tranche de vie, Créatures Fantastique est issus du magazine Comic Blade ou Komikku a déjà pioché des titres comme The Ancient Magus Bride ou L’Enfant et le Maudit.

Pour certains pas besoin d’aller plus loin, ils sont déjà convaincu des qualités de ce nouveau titre ^^

Pour les autres ;

On y suit les péripéties de Ziska et son apprentissage de la magie mêlé de médecine et de sa rencontre avec ces fameuses Créatures Fantastique issues du Folklore ou de légendes. En ça le schéma n’est pas loin de rappeler des titres comme Mushishi ou Kitaro le repoussant dans lesquels chaque histoire n’est qu’un prétexte pour nous faire découvrir une créature et sa légende/histoire.

Ici l’auteur pioche dans les croyances et le folklore du monde entiers pour créer son bestiaire et le message qu’il veut nous faire passer. Et comme c’est justement fait, sans devenir moralisateur ou donneur de leçons, ça marche. On peut apprécier ce titre « en surface » et se contenter du bestiaire et des légendes ou gratter un peu et voir le message qu’il y a derrière chacune de ces petites histoires. Un peu comme dans les 2 titres que j’ai cités plus haut…

img_1311

Le tout servi par un dessin joli et efficace particulièrement pour les créatures et les décors. Le découpage comme la narration est classique mais fait le job et ça colle avec le propos.

Suivre les péripéties et l’apprentissage de Ziska est plutôt très plaisant si évidemment on aime ce genre et qu’on accroche aux récits de tranche de vie.  Et on peut dire que Komikku a le chic pour dénicher ce genre de petites trouvailles…

3 commentaires

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s