Murcielago [manga de YOSHIMURAKANA]

Non pas la Lamborghini mais le manga ^^ Et comme j’aime les titres barrés et WTF, à la lecture du pitch , j’ai directement été conquis…

murcielago_1_jaqCa raconte quoi?

La justice est parfois inutile pour éradiquer le mal. Pour faire face à la gangrène criminelle grandissante, le pays fait appel à une tueuse à gages professionnelle en la relaxant temporairement de sa peine de mort. Son nom : Kuroko Kômori. Avec à ses côtés, Hinako Tozakura, fanatique de véhicules en tout genre et également chargée de sa surveillance… Embarquez et suivez leurs aventures dévastatrices. Début sur les chapeaux de roues d’une saga érotico-violente à l’humour noir et mordant !

Verdict

Ototo est plutôt connu pour ses licences fantasy tiré de Light-Novel ou de franchise à succès. Ce genre de titre c’est plutôt la marque d’Akata. Mais faut laisser sa chance au produit comme on dit et j’ai le secret espoir que la collection WTF! d’Akata ait créer des émules.  En plus avec la fin de Bloody Delinquent Girl Chainsaw, je suis en manque de WTF et il me faut ma dose…

Et je dois avouer que j’ai pas été déçu !

Si on ne gratte pas un peu, Murcielago ça ressemble juste a une énième série d’action avec des flingues, des filles à gros seins et des enquêtes. Mais souvent ce genre de titre c’est pas que ça. Car derrière ce genre de titre et pour que ça marche, il y a un sacré boulot de fait. Et avec 12 tomes en cours au Japon et un spin-off, on peut dire que la série marche. Et perso j’adore ces manga barrés, jouissifs avec du grand n’importe quoi assumé mais maitrisé.

Ce genre de titre repose généralement principalement sur ses personnages et ici avec Kuroko, je suis servi ! Ouvertement lesbienne, sociopathe, froide, obsédé et plein d’autres trucs du même genre, comme plus de 700 meurtres au compteur. Sa peine de mort a été suspendue pour qu’elle effectue le sale boulot du gouvernement aux cotés d’une gamine -as du volant- bien trop polie pour être honnête. Kuroko accepte d’ailleurs son sort (et son job) avec une étonnante facilité…

Alors d’accord, le coup du tueur sauvé par le gouvernement pour faire le sale boulot, c’est clairement pas 100% original mais l’auteur livre ici un récit ultra dynamique dans son déroulement comme dans son découpage. C’est rapide, nerveux, wtf juste comme il faut et visuellement plutôt joli.

Et si le début semble être un enchainement de petites enquêtes (en vrai des sérieux problèmes) le récit se développe pour ne pas être qu’un simple récit d’action justement. Evidemment c’est pas une chronique sociale ou un truc du style. Murcielago c’est surtout et avant tout du très bon divertissement, dynamique, violent ce qu’il faut, un peu border-line, saupoudré d’une bonne dose d’humour noir et qui flirte par moment avec la vulgarité mais sans tomber dedans. Enfin pas trop…

news_murcielago_pl2

Le style de Yoshimurakana colle totalement avec le manga. Son dessin est particulièrement expressif, et le gars a le chic pour dessiner des têtes de frappadingues et des expressions improbables et on sent toute la folie qui émane de l’ensemble. Le tout au service d’un titre particulièrement dynamique, jouissif, amoral, excessif et libérateur qui a comme un petit gout de film de « Tarantino ».

Moi je signe pour la suite !

 

 

5 commentaires

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s