Chronique Express : Mushoku Tensei – Les aventures de Roxy

Série phare des éditions Doki-Doki, Mushoku Tensei est une franchise qui marche plutôt pas mal au Japon comme le prouve les nombreux Spin-Off’s ! Et c’est d’un de ces spin Off dont il est question aujourd’hui.

9782818966112Ca raconte quoi ?

Suivez les aventures de jeunesse de Roxy, l’un des personnages les plus populaires de la série Mushoku Tensei !
Comme tous les habitants de son village natal, Roxy est une Miguld, mais contrairement à ses semblables, elle n’est pas capable de communiquer par télépathie, un défaut qui l’isole et lui fait connaître une enfance solitaire. Un jour, elle vient en aide à une magicienne mal en point. Lorsque cette dernière lui parle de ses aventures, elle comprend que le monde est incroyablement vaste… Fascinée par la jeune femme et par ses pouvoirs, Roxy décide de suivre ses traces et d’apprendre la magie !

Verdict

Alors, déjà, je suis totalement néophyte sur cette licence et dans le genre Isekai, dont est issu Mushoku Tensei, en général… Isekai? Kezako ?

Alors en gros : (異世界, litt. « Autre monde ») est un sous-genre de la fantasy japonaise dont l’intrigue tourne principalement autour d’un personnage normal qui est transporté ou piégé dans un univers parallèle.

Bref,

Pas besoin d’avoir lu le Light Novel, ou le manga de base pour lire ce Spin-Off apparemment centré sur un de personnage les plus apprécié de la franchise : Roxy.

On y découvre son passé et ce qui l’a poussé a devenir magicienne. En particulier son enfance depuis sa naissance, jusqu’à ses premiers exploits en tant qu’aventurière avec ses premiers compagnons. On y découvre aussi que la jeune fille est née sans le pouvoir de télépathie propre au peuple Miguld, et donc les problèmes de communication et d’intégration de la petite fille… Car quand tout le monde est télépathe -même tes parents- et que toi pas, dur-dur de s’intégrer et communiquer avec les autres dans ce monde « sans paroles ».

Pourtant la petite se laisse pas abattre et sa rencontre avec la magicienne Bloody Count (qui deviendra son mentor) lui montrera la voie à emprunter. Pour la suite, on suit les aventures de la jeune Roxy, ses premières rencontres, ses premières quêtes, bref les débuts de son personnage et donc un premier tome de mise en place comme souvent.

L’histoire avance vite, peut être un peu trop parfois, le tout servi par une narration fluide et maitrisé. Les premiers compagnons de la petite Roxy sont atypiques et rigolos et contribuent a dynamiser et agrémenter le récit d’un peu d’humour. Ce qui donne un ensemble agréable à lire et laisse présager du bon pour la suite. Niveau dessins, Iwami nous propose un coup de crayon agréable et dynamique. Par contre, j’avoue que les plans sur la petite culotte de Roxy, sont à mon gout un peu trop présent (et dispensable), mais bon :/

roxy1_4

Même s’il ne faut pas connaitre la franchise pour lire ce spin-off, il s’inscrit clairement comme un préquel et un complément à Mushoku Tensei, donc être amateur de la série mère est clairement un plus.

De petits encarts explicatifs prennent place entre les chapitres et permettent une meilleure immersion dans l’univers. En plus une petite nouvelle inédite signé Rifujin na Magonote, l’auteur du light novel prend place en fin de tome!

En résumé, une chouette découverte, qui plaira au amateurs de la franchise et qui permettra aux autres de la découvrir.

1 commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s