Ranger ses manga : rentabilité maximum !

Vu qu’avec le temps j’ai accumulé beaucoup de manga (mais beaucoup) j’ai donc dû trouver le système le plus rentable pour les stocker… Petit billet sur la rentabilité d’espace sur le long terme.

La plupart des collectionneurs opte généralement pour des bibliothèques toute faites de grandes enseignes. Billy de chez Ikea pour n’en citer qu’une. C’est facile a installer et pas trop cher. Mais avec le temps on se rend vite compte que ce système a ses limites. Oui, au début quand on a 200-300 voire 500 manga ça passe, mais quand on approche ou dépasse le millier, ça commence à coincer. Car le principal défaut de ces meubles c’est l’espacement des étagères qui est prévu pour de grands formats. Et la profondeur. Alors oui, on sait mettre 2 rangées de manga en hauteur et en profondeur mais c’est pas pratique faut avouer.

Et donc, quand les manga s’accumulent et pour rentabiliser aux max, les gens « bourrent » les bibliothèques. Ce qui pour effet d’abimer les manga quand on les superposes. Les plus subtils optent pour le rangement à plat, d’autre pour la double rangée surélevée. Ou mixent carrément les techniques… Mais visuellement faut avouer que ça fait « entassé » plus que rangé.

Collection manga.JPG
Quelques exemples de bibliothèques rentabilisés au maximum

Mais voilà, perso, aucunes de ces techniques ne me convient, je trouve ces bibliothèques lourdes visuellement, limite moches car les livres ne sont pas mis en valeur et ça revient cher à la longue, vu qu’il faut sans cesse en acheter.

Un jour, alors que j’avais rempli ma 3eme Billy, je me suis posé la vraie question; Est ce que je continue à accumuler les bibliothèques, ou je trouve un système modulable et esthétique qui mettra vraiment ma collection en valeur? Car le principal soucis des bibliothèques toutes faites c’est que l’espacement des planches est peu modulable et que même rentabilisé au max, on perd de la place entre le haut du manga et le bas de la planche supérieure. En moyenne 6 à 8 cm. Quand on sait qu’un manga petit format mesure au max 18 cm de haut, ça fait quasiment une rangée de manga tous les 2 étages :/ Et la largeur de ces bibliothèques est limitée, en moyenne 80 cm. On finit donc par les entasser cote à cote…

billy-bibliothèque-blanc__0255304_pe399419_s4
Accumulation de Billy ^^

J’ai donc sorti, la calculette, le mètre et j’ai entamé la prise de mesures…

Déjà isolé les tailles des manga. En gros il y’a 3 grands types de manga

  1. Les petits formats (+-18 cm de haut)
  2. Les formats deluxe (21 cm de haut)
  3. Les grands formats genre artbook et cie (+- 25 cm de haut)

Après quelques recherches, je trouve LE système ! Des rails à crémaillères  fixés directement sur le mur et sur lesquelles ont accroche des équerres ou poser les planches. Les équerres ont différentes tailles, les rails différentes hauteurs. C’est ce qui se rapproche le plus du sur-mesure, qui est pour moi hors budget car impayable (+ de 2000€). En plus c’est adaptable a tout type d’espace a condition d’avoir un mur; Couloir, chambre, combles etc. Et comme c’est pas déposé sur le sol, c’est une bonne solution si on à une belle hauteur sous plafond. En gros du tout-terrain 😀

Ranger ses manga.
Le système de rails à crémaillères et les équerres

Un rail de 2.00m de haut coute un peu moins de 8€, une équerre de 15 cm de profondeur +- 0.90€. Pour les planches, j’ai déjà tout ce qu’il me faut ; 3 bibliothèques Billy et une scie circulaire 😀

Les rails sont équipés de nombreuses encoches ou fixer les rails , ce qui permet de vraiment coller aux besoin. Grace au planches de mes anciennes bibliothèques qui font 16mm d’épaisseur j’arrive a laisser moins de 1cm entre le haut des manga et le bas de la planche supérieure.

Les calculs sont faits, places aux choses sérieuse: installer tout ça. Chuis plutôt habile de mes mains pour avoir travaillé dans le bâtiment, j’ai le matos, ça devrait le faire. 2 jours a percer, visser, fixer, couper et peindre seront nécessaire. Avec un peu de méthode c’est pas si compliqué

Néanmoins, je ne veux pas d’un mur de lignes de livre, je veux créer une dynamique dans l’ensemble. Je me procure une étagère à cd Benno pour mettre au milieu et couper esthétiquement la longueur. Je rajoute 2 meubles Expedit que j’ai joint ensemble en ne montant pas les cotés pour créer une base au sol….

C’est dans les Expedit que je range les très grands formats donc en plus de créer une bonne base c’est pratique^^ La largeur du meuble Benno permet juste de faire rentrer les séries courtes de 8 à 10 tomes, nickel! Vu que la longueur de mes rayonnages est de (quand même) 1.45M j’ai installé 3 rails pour éviter que les planches ne finissent par faire la « panse de vache », syndrome des bibliothèques trop bien fournies. Et 1.45m ça me permet de ranger les long-sellers, types One Piece, JJBA etc. sur une rangée. Grâce a la flexibilité que m’offre les rails, je peux même aménager des étages pour les formats Deluxe, sans perdre en place.

Collection manga (2).jpg
Le système de rail qui sera habilement caché par les livres et le meuble pour la base et ranger les grands formats
Collection manga (1)
Espacement minimal entre les rangées et petit meuble Benno pour ranger les séries courtes

Chuis pas fan de la double rangée, j’opte donc pour la rangée simple. Au pire, il me suffira de racheter des équerres et refaire des planches plus larges dans quelques années.

15 cm de profondeur ça permet de ranger facilement les manga petit format tout en laissant de quoi déposer petites figurines, goodies et autres conneries pour « habiller la bibliothèque ». Les formats type Deluxe vont jusqu’au bout de la planche. Pareil pour la base qui fait 45 cm d’épaisseur, ça permet de déposer des figs et aussi les tomes de ma PAL devant les manga rangés ^^ Efficace, rentable ET esthétique 😀

Collection manga (3)

Collection manga (4)
Vues d’ensemble

Alors oui, ça nécessite un investissement en temps et un peu en argent (+-350€ au total pour moi) et mieux faut être sûr de rester quelque temps dans le bien (ou être propriétaire) car on perce les murs, mais pour avoir testé plusieurs type de bibliothèques au fil des années, je dois avouer que c’est le plus rentable niveau rangement, le plus esthétique et le plus proche du sur mesure. Et surtout modulable selon les besoins et sur le long terme. En plus si on déménage on peut tout récupérer et le réinstaller dans son nouveau logis, car tout est réutilisable et adaptable ^^

Un autre truc super rentable niveau rangement; le tourniquet ! Par contre c’est plus dur a obtenir -mieux vaut être copain avec son libraire- mais ça permet de ranger facilement +- 300-320 manga sur un minimum d’espace et en plus ça pète la classe, surtout s’il est aux couleurs d’un éditeur et rempli de série de cet éditeur 😀 Et ça se place facilement dans un coin de la pièce.

Collection manga..jpg
Tourniquet 100% manga Kana !

Pour certains, malheureusement aucunes de ces solutions n’est envisageables et il faut se contenter de bibliothèques toutes faites, heureusement, il existe 2-3 trucs pour rentabiliser.

On l’a vu plus haut, généralement on sait mettre 2 rangées de manga avec la profondeur des bibliothèques. Mais c’est pas pratique car on voit pas ceux qu’il y a derrière la première rangée. La solution et de placer une rangée surélevé dans le fond de la bibliothèque. Ce qui permet de voir le haut des manga placés à l’arrière et d’accéder au volume voulu sans devoir déplacer 10 livre pour le trouver.

On peut le faire de manière très pro en fixant une planche coupé à la mesure ou avec presque rien. Un bout de boite en carton épais coupé à la mesure (ou plusieurs empilés) et des rouleaux de papier WC coupé à la même hauteur (ou n’importe quoi qui fasse la bonne taille) peuvent parfaitement faire la blague. Et ne coute rien. Comme de toute façon ce sera caché par la premiere rangée de livres, c’est pas très grave si c’est « grossier » dans le rendu ou pas super net.

L’avantage si on le fait avec une planche c’est qu’on peut ranger des trucs dessous et maximiser l’espace. On peut aussi se servir de livres comme support à la rangé surélevée mais c’est galère pour récupérer les trucs et faut bien composer pour pas se retrouver avec un « escalier »…

IMG_20191213_224043
Double rangée avec planche fixée, qui permet de squatter le dessous.

Quand la bibliothèque à atteint sa capacité maximale, on peut toujours en squatter le haut. Avec de jolis serre-livres, ça peut même rendre pas mal. Et ça fait toujours une rangée (voire 2) de plus. Si en plus on a 2-3 bibliothèques mises cote à cote, ça peut faire une sacrée longueur. Parfait pour les séries à rallonge (Qui à dit Détective Conan?).

Si on est motivés et qu’on a assez de hauteur sous-plafond, on peut carrément installer des bibliothèques basses (+- 1m de haut) sur les bibliothèques. Ca permet de récupérer 3-4 rangées. Il suffit que les 2 meubles soient de la même largeur/longueur et de bien les fixés entre eux. Le plus simple c’est qu’elle viennent de la même enseigne, les dimensions sont généralement standards et les meubles +- prévus pour ça. Billy de chez Ikea par exemple…

Évidemment ça réclame plus de boulot et il faut s’assurer que tout soit bien droit, stable et que les grandes bibliothèques soient parfaitement posées sur le sol. S’il elles sont bancales même légèrement, il y des risques que tôt ou tard ça tombe. Et ça pèse lourd les livres…

Bibli
Billy modèle haut et bas à empiler ou un serre-livre pour exploiter joliment le haut de la bibliothèque

Pour les moins téméraires (ou ceux qui veulent pas s’embarquer là-dedans), il existe une autre option. Les caisses de vin ! En bois et de dimensions standards -en fonction du nombre de bouteilles-, elles sont assez solides pour pour devenir de parfaites petites étagères de récup’. Posées sur le haut de la bibliothèque elle permettent de récupérer jusqu’à 2 rangées et se récupère gratuitement chez un caviste ou en grandes surfaces. Et avec un petit coup de peinture ou une jolie déco dessus, ça passe crème. On peut les empiler sans problèmes car elles sont rigides ET solides et font parfaitement le job. Tellement bien, que certains fabriquent même des bibliothèques entières (et pas des petites) en caisse de vin car la flexibilité qu’elles offres permet de rentabiliser toute sortes d’espaces.

Bibli vin
Exemples de bibliothèques en caisse de vin

De toutes façon pour squatter et rentabiliser le haut des bibliothèques, quasiment n’importe quoi qui permettent de ranger +- joliment des livres peut faire l’affaire; des cubes déco, des caisses en bois, des boites rigides etc.

Et quand il s’agit de gagner de la place, l’inventivité est reine, le moindre CM² peut/doit être exploité et tout les coups sont permis…

En espérant que ça vous ai donné 2-3 pistes/solutions…

Et vous, vous les rangez comment vos manga?

12 commentaires

  1. J’adore ton article. Ca va dépanner pas mal de lecteurs/collectionneurs de mangas. Je vais prendre en compte tout ça car j’aimerais atteindre l’objectif des 1 000 mangas. Vraiment du bon boulot, et belle mangathèque ^^ Chez toi c’est une librairie où rien n’est à vendre 🙂

    Aimé par 2 personnes

  2. j’ai aussi utilisé se système et je me suis fabriqué moi-même une étagère sur mesure avec des planches de récup. En revanche ce qui va me manquer, ce sont les murs XD Les autres habitant de la maison ne sont pas d’accord pour que je les recouvre tous de livres
    En tout cas bravo ! parce que ça rend vraiment bien. Les étagères que je me suis fabriqué on l’air bien moins classe

    Aimé par 1 personne

  3. Merci pour cet article, je me le garde dans un coin de la tête pour quand j’aurais un appartement stable haha. Vraiment classe d’avoir tout peint en noir, tu as utilisé de la peinture classique ?
    Je dois surement approché (ou j’ai déjà dépassé) les 1000 mangas donc j’ai hâte de voir ce que ça peut donner !

    Aimé par 1 personne

  4. Bonjour,

    Merci beaucoup pour cet article. Je suis tombé dessus par hasard en cherchant des styles de bibliothèque pour les mangas.

    Étant étudiante (=pas d’argent) je ne peux pas me permettre d’acheter à foison des bibliothèques surtout que leur utilisation optimale rend forcément pas très bien (J’ai tout entassé pour faire rentrer mes 300 mangas et il y a déjà presque plus de place du tout. Et mes autres bibliothèques sont pour mes DVD et Romans (plus des boites de rangement caché sous mon lit).
    Disons qu’optimiser la place et le rangement vas m’être vitale quand je partirai de chez ma mère si je veux pouvoir garder mes collections et les exposer.

    Grâce à ton article, j’ai pu avoir plusieurs idées pour faire des meubles sur-mesure et facilement démontable, sans abîmer les murs, que je pourrais utiliser plus tard quand j’aurais mon appartement puis des meubles sur-mesure accroché aux murs quand je serais propriétaire.

    Aimé par 1 personne

    1. Bonjour,

      Merci d’avoir pris le temps de laisser un commentaire ! Si mon article a pu vous donner des pistes pour exploiter la place au maximum je suis joie.

      Car la place c’est le soucis principal quand les collections grandissent (et qu’on veut tout garder)

      J'aime

  5. Article très intéressant. Ta bibliothèque perso faite de tes mains me fait rêver. Je pense que je m’en inspirerai le jour où je serai proprio. En attendant je n’ose pas et je fais avec Ikea et un mix d’étagères comme beaucoup faute de mieux ^^!

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s