Vagabond explore le catalogue Kana : Saint Seiya

Saint Seiya qui connait pas? Même s’il est généralement plus connu chez nous (et des vieux comme moi ) sous le nom « Les Chevaliers du Zodiaque » avec l’animé qui a fait les belles heures du Club Do’ dans les années 1990. Retour sur ce classique du Shonen.

saint-seiya-deluxe-t4-270x391Ca raconte quoi ?

On raconte que dans la mythologie Grecque, de jeunes garçons protégeaient Athéna, la déesse de la sagesse et de la guerre. Appelés les Chevaliers Sacrés d’Athéna, on dit que de leurs mains ils pourfendaient le ciel et de leurs pieds ils entrouvraient la terre.

De nos jours, Seiya, un jeune japonais, obtient l’armure de Pégase au prix d’un douloureux entrainement et rejoint son pays natal afin de retrouver sa sœur. Mais celle-ci ayant disparu, il accepte de participer aux Galaxian Wars, un tournoi opposant plusieurs chevaliers. Le vainqueur sera couvert de gloire et remportera l’armure d’Or du Sagittaire. Mais pour Seiya c’est surtout l’opportunité d’obtenir des renseignements pour retrouver sa sœur qui le pousse à participer au tournoi.

Mais l’armure d’Or est convoitée par de mystérieux individus, et le tournoi n’est en fait que la partie visible d’une histoire commencée il y a treize ans…

Mon avis :

Saint Seiya est écrit et dessiné par Masami Kurumada, et publié dans le fameux Weekly Shonen Jump à partir de 1986. Et on peut dire que c’est un titre qui s’est installé durablement au Japon et en Francophonie, en particulier grâce à son adaptation animée, signée Shingo Araki. Si l’animé suit plutôt fidèlement la trame du manga, il faut reconnaitre que l’animé est plus accessible graphiquement que le manga.

Car le principal « défaut » du manga est son graphisme particulier et un peu rude qui peut rebuter le lecteur, mais qu’Araki a su magnifié faisant (dès 1987) de l’anime un succès et installant durablement la série. D’ailleurs nombreux sont ceux qui se sont lancé dans le manga après avoir découvert l’animé… Et avoir pu constater une sacrée différence entre anime et manga. En gros, visuellement rien n’est vraiment pareil ! Les armures particulièrement, qui sont quasiment toutes différentes dans l’animé.

Saint Seiya-AnimeVSmanga
Manga VS Anime

C’est aussi à Araki et à son studio qu’on doit la partie Asgard, absente du manga. Cette partie inédite a été créée car l’animé avait rattrapé la parution du manga et permettre à celui-ci de prendre de l’avance. Et franchement pour du filler, c’est du tout bon !

Mais Saint Seiya ne se limite pas à l’anime. L’essence du truc, le point de départ de tout, c’est le manga de Kurumada. Alors oui, le dessin est rude et mal proportionné, les persos un peu statiques, ça manque un peu de dynamisme mais au delà de ça, il y a tout cet univers mis en place ! Un mélange réussi de croyances et de mythes issus du monde entier, avec bien sûr la mythologie Grecque en premier plan mais aussi du Bouddhisme, des mythes Européens ou encore Asiatique… Grâce à tous ces éléments mis en place par Kurumada on obtient une œuvre attrayante et prenante, d’une richesse incroyable !

On suit le parcours de cinq jeunes chevaliers de Bronze (les plus bas dans la hiérarchie des chevaliers) et leur lutte pour qu’Athéna récupère son trône en sauvant le monde au passage ^^ Et quelle lutte ! Combats épiques, dépassement de soi, amitiés, sacrifices… Tous les codes du Shônen manga sont ici présents et bien souvent magnifiés ! Nos cinq héros -Seiya, Shiryu, Hyoga, Shun et Ikki- étant très différents, chacun peut s’identifier facilement à un personnage et s’immerger encore plus profondément dans la série. Sans compter les nombreux et charismatiques personnages secondaires…

Car pas moins de 88 chevaliers composent l’ordre des Chevaliers d’Athéna, tous placé sous la protection d’une constellation et de sa légende. Sans compter les nombreux ennemis, eux aussi vêtus d’une armure !  De quoi bien s’amuser ^^

Et malgré la profusion de personnages, ça reste cohérent, c’est novateur, original, addictif et immersif.  Saint Seiya c’est un putain de bon shonen à l’ancienne, punchy et prenant, en bref un titre culte !

seiya4

En effet Saint Seiya est devenu avec le temps (30 ans!) une série culte comptant son lot régulier d’adaptations, de spin-off’s ou de séries dérivées.

Rien qu’en manga, on dénombre en vrac, les séries suivantes :

  • Saint Seiya : Episode G
  • Saint Seiya : The Lost Canvas
  • Saint Seiya : Next Dimension
  • Saint Seiya : The Lost Canvas Chronicles
  • Saint Seiya : Saintia Shô

Certaines séries étant des préquelles, des suites ou carrément des séries dérivées introduisant de nouveaux personnages. La plupart étant supervisées ou scénarisées par Kurumada lui-même, mais la genèse du mythe c’est Saint Seiya avant tout ! Sans oublier les nombreux OAV’s, films, jeux vidéo, les fameux Myth Cloth et autres dérivés… 

Il existe 2 éditions VF du manga, toutes é chez Kana : la version classique qui compte 28 tomes, et la version Kazenban (Littéralement : Parfaite) renommée Deluxe pour la publication Française. Cette édition en 22 tomes (au lieu de 28) est enrichie et retouchée par rapport à l’originale. Outres des corrections, cette édition compte de nombreuses pages couleurs ou sépia et divers bonus comme le schéma détaillé de chaque armure ou encore des galeries d’art Works… Le tout imprimé en grand format et sur papier glacé !

Si l’anime rend justice à l’œuvre de Kurumada et reste un bon moyen de découvrir la série, lisez le manga (si ce n’est déjà fait), car il recèle son lot de pépites et vaut le coup d’être lu!

Saint Seiya, c’est plus qu’un shonen…

 

3 commentaires

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s