Dragon Quest – Les héritiers de l’emblème T.1&2

Dragon Quest c’est une série de jeux vidéo mais aussi des mangas tirés de cet univers… Si La quête de Dai (Fly pour les vieux accros au Club Do’ comme moi^^) est une petite pépite,  Emblem Of Roto– le préquel au titre dont on va parler aujourd’hui- n’était pour moi pas vraiment au niveau de son illustre ainé. Alors que vaut cette « suite » ?

ba69ca0474b9f7de51e1074540134f37Ca raconte quoi ? :

Dans un monde vidé de sa magie et en plein chaos, un prince hors-la-loi s’éveille !

Il y a 25 ans, les héros légendaires ont vaincu le roi des démons. Mais la paix fut de courte durée… Deux décennies plus tard, le jour de la grande fête du royaume, une nouvelle tragédie bouleverse le monde : la magie s’éteint d’un coup. Au même moment, tous les habitants du château royal disparaissent sans laisser de traces… Tous, sauf un : le prince Aros.

Amnésique, inconscient de son statut, le jeune garçon est recueilli par une bande de brigands, qui profitent de son talent de guerrier pour attaquer les villages alentours. Sans le roi et sa cour, le pays est livré au chaos. Aros devient hors-la-loi, et, s’il sent bien qu’il n’est pas fait pour cette vie, sait qu’il doit survivre avant tout.

Son destin bascule quand son groupe s’attaque à deux voyageurs experts en combat. L’un d’eux semble le reconnaître ! Pourrait-il l’aider à retrouver le chemin qui devait être le sien, et à percer le mystère de la tragédie qui a bouleversé sa vie ?

Mon avis :

Les tomes 1 et 2 sont sortis simultanément le 30 aout au prix sympa de 5€ . Le trait comme l’ambiance graphique me sont très familiers car on retrouve au dessin, Kamui Fujiwara qui avait signé le « préquel » Emblem Of Roto.

Car Les héritiers de l’emblème se passe 25 ans après les événements racontés dans Emblem Of Roto. Et pourtant nul besoin d’avoir lu ce dernier pour se plonger dans ce nouvel opus! En effet tout repart du début et des bases claires sont posées. Évidemment avec un univers aussi riche que Dragon Quest, le 1er tome est évidemment une mise en place des éléments de l’intrigue, des personnages etc.

Le pitch en une ligne  : La magie a disparue du monde, des gens importants ont disparus tout court et notre héros s’est réveillé seul et amnésique dans une bande de voleurs…

Et de la commence la quête de Aros, notre Héros, qui donne en gros

  • Retrouver la mémoire
  • Assumer son destin
  • Trouver des compagnons
  • Botter le cul du Roi des Démons ou assimilé ^^
  • Ramener la Paix

Le tout entrecoupé d’épreuves, de power-up et autres joyeusetés

Ceux qui ont déjà lu ou joué a Dragon Quest savent que le schéma est toujours grosso-merdo le même et pourtant ça fonctionne et ça fonctionne bien même^^ Bien dessiné, bien raconté c’est une recette qui marche et qui a fait ses preuves. Dans le tome 2, les choses avancent un peu et laisse présager un tout bon récit d’Héroic/Dark Fantasy.

Car le 4e de couverture me promet « une approche beaucoup plus sombre et violente » qui « surprendra les habitués de la licence » et franchement, je suis client. Et en effet dès les premières pages, le ton est plus mur, plus sombre, les perso plus durs, ça tranche sec dans ce monde ou il faut désormais survivre. Et un bon récit sur base Dragon Quest, mais en mettant de coté le coté enfantin qui emballe généralement cet univers ça peut clairement valoir le coup, tellement les pistes sont nombreuses et vastes, l’univers riche et profond.

26-27

Niveau édition, Mana Books fait bien les choses: pages couleurs en ouverture de tome, belle impression sur du bon papier, les tomes sont juste un poil plus petits qu’un petit format habituel.

A suivre donc et a priori pour un bon moment, la série compte déjà 30 tomes au Japon !

9 commentaires

  1. Article intéressant.
    J’avoue que ma désillusion de l’eblem of Roto m’a grave refroidis pour la suite. Du coup, j’ai lu avec attention ton article.

    je pense que je vais néenmoins laisser couler quelques tomes pour voir si ton avis varie pas sur la longueur. Car c’est justement après 4-5 tomes que l’emblem of Roto a été super décevant (et ici, tu parles de 30 tomes, c’est douloureux)

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s