Vagabond explore le catalogue Kana : Pluto

Pour beaucoup Pluto c’est ou un manga de Naoki Urasawa ou le chien de Mickey ^^  Mais à la base c’est une histoire tiré de Astro Boy d’Osamu Tezuka. Voyons ça de plus près…

pluto-t1-270x383Synopsis

Dans un monde futuriste où les robots vivent comme des humains, des crimes mystérieux se succèdent. Des robots et des chercheurs renommés sont assassinés dans des circonstances très étranges. Toutes les victimes sont retrouvées avec un ornement en forme de cornes sur leur tête. Gesicht, un inspecteur robot, est chargé de l’affaire. Il découvre que les victimes sont des vétérans du dernier conflit d’Asie centrale, et que les robots visés sont les sept robots les plus puissants de la planète, dont il fait lui-même partie ! L’inspecteur Gesicht part alors à la rencontre des personnes et robots menacés pour tenter de les protéger du danger

Verdict

Pluto c’est 8 tomes d’une intrigue prenante et maitrisée. Mais avant que Naoki Urasawa (assisté de de Makoto Tezuka et de Takashi Nagasaki) n’en fasse la version qu’on connait c’est avant tout un arc du manga Astro Boy d’Osamu Tezuka.

Cet arc, peut-être le plus populaire de l’œuvre, s’appelle Le robot le plus fort du monde. Mais ce n’est pas un simple remake de cet arc. En plus d’être bien plus dévelloppé, Urasawa choisi de traiter l’histoire sous l’angle de Gesicht, un des protagonistes de l’arc original, un détective robot qui enquête sur les meurtres de plusieurs robots et humains. On apprend d’ailleurs dans les très inintéressantes post-face que c’est sûrement cet arc d’Astro Boy qui a suscité la vocation d’Urasawa. C’est même lui qui a fait la demande auprès du fils de Tezuka pour pouvoir adapter cet arc…

Bref, le sujet c’est Pluto…

Urasawa on aime ou pas, car c’est spécial. Le dessin, le découpage ou la narration, le bonhomme à sa « patte ». Et ça divise. Il y a ceux qui adorent (moi) et ceux qui détestent. Mais c’est aussi à ca qu’on reconnaît les grands auteurs ^^

Et Urasawa l’a prouvé avec Monster ou 20TH Century Boys, il sait raconter une histoire, gérer les twists et faire monter le suspense…Et il y parvient encore parfaitement ici. La narration est principalement centrée autour de Gesicht (qui joue un rôle anecdotique dans la version de Tezuka) et on suit pas à pas son enquête avec lui… L’immersion est donc totale ! Enquête prenante et sombre, recelant son lot de non-dits et de secrets mené par un héros au passé trouble… Les rebondissements inattendus son nombreux, et ça se lit vraiment comme un thriller/polar sur background SF. Le melange triller et SF faisant ici parfaitement mouche et donnant une saveur et de la profondeur au récit. On y trouve aussi quelques chouettes scènes de combat, mais c’est vraiment pas le cœur du récit…

Comme toujours avec Urasawa, les personnages sont nombreux, fouillés et apportent quasi tous leur petite touche au récit. Et avoir relégué Astro a un rôle secondaire -voire tertiaire- est un vrai tour de force et un coup de génie d’Urasawa.

9781421519180one

Si en plus Urasawa -comme aimait le faire Tezuka- mêle a cette enquête de vrais questionnements sur l’Humanité des Hommes et des Robots, les conséquences et les séquelles qui peuvent résulter d’une guerre, on peut dire qu’on a ici une oeuvre très complète. Et dense car tout tient parfaitement en 8 tomes. L’ombre d’Isaac Asimov (le « père » de la science fiction) est egalement palapable dans les pages de Pluto, ce qui rajoute encore au truc…

Certains qualifient Pluto de « plus mauvais » Urasawa. Je suis pas d’accord. Il faut voir Pluto pour ce qu’il est en premier; un hommage d’Urasawa a un Héros de son enfance. Et même s’il s’est totalement approprié l’Univers et les personnages créés par Tezuka et en a fait un excellent récit, Urasawa a pour moi aussi respecté sans la dénaturer l’œuvre originale. J’y ai retrouvé cet ambiance/atmosphère propre au Astro de Tezuka, ce qui est un vrai tour de force faut le reconnaitre…

De toute façon, Pluto c’est un excellent thriller, sur une base mythique avec des personnages emblématiques servis par des auteurs prestigieux. Et en plus de ça, un excellent moyen de découvrir 2 auteurs; Urasawa et Tezuka.

atom02

Niveau édition c’est du très bon ! En plus d’une belle qualité, les tomes sont accompagnés de plusieurs post-face qui permettent encore mieux de saisir l’importance d’Astro et de Tezuka au Japon, et l’implication d’Urasawa dans ce remake.

En plus de tenir en 8 tomes, ce qui est juste bien, il existe un très joli coffret reprenant l’intégrale…

3 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s