Vagabond explore le catalogue Kana : Kuro un coeur de chat

Franchement, j’étais curieux de tester le Seinen félin de chez Kana… D’autant que je suis resté hermétique à Chi ^^ Mais connaissant un peu Kana, que se cache t-il vraiment derrière ce titre de prime abord enfantin?

Synopsis

gallery_474_9_13414.jpgDeux jeunes chatons abandonnés dans une boite en carton, Kuro, et Chinko sont recueillis par « Hige » .
Séparés de leur mère, ils vont devoir apprendre la vie et les codes qui régissent leur condition de félins dans leur nouveau foyer, et découvrir jours après jours, leur nouveau quartier pas toujours accueillant.

Suivez les aventures de Kuro (et de sa sœur) aux travers de petites histoires sur le quotidien pas toujours facile d’un jeune chat noir…

 

Verdict

Bon, j’avoue que ce qui m’a d’abord intrigué avec ce titre,  c’est sa classification en Seinen mais surtout qu’il soit dans la collection « Made In » de Kana. Collection qui propose généralement des titres plutôt atypiques voire carrément « space », du genre Number 5, Empreintes, La fin du monde avant le lever du jour…

gallery_474_9_153451.pngMais bon passons sur les aprioris ^^
L’objet se présente en grand format (14×21), couverture en papier non verni, sens de lecture occidental et pages couleurs en ouverture de tome.
On commence le récit avec la naissance de Kuro car c’est à travers lui que nous suivrons l’histoire.

Et c’est au travers de son point de vue et ses pensées (plutôt drôle^^) que nous vivons l’histoire… Et dans le tome 1 c’est le grand bal des « premières fois », une fois installé chez « Hige » ; premières sorties, premières rencontres, premières altercations, premiers amis etc,.  Mais bon c’est le lot de beaucoup de premiers tomes^^
Si l’ensemble semble de prime abord plutôt mignon voire enfantin, on se rend vite compte que c’est quand même assez cru dans le fond.
En gros, rien n’est occulté dans le récit que ce soit la mort de certains, les maladies d’autres ou encore la castration ou les premières chaleurs des femelles… Pas vraiment un truc pour les « ch’tit nenfants » ^^

L’ensemble est pourtant « gentil » dans le fond,  malgré le traitement cru et réaliste de certaines situations.
Des histoires tristes, d’autres amusantes et certaines anecdotiques, toutes racontées par Kuro, m’ont fait passer un chouette moment, mais (attention 3615 My Life en approche) c’est peut-être parce que j’ai moi même un chat et que j’ai pu retrouver certaines situations vécues lors de la lecture du manga.

Les tomes suivants sont dans le même esprit, on suit les péripéties de Kuro et de son petit monde. Tantôt joyeux, tantôt triste, c’est grosso-merdo un (très) chouette récit tranche de vie, mais du point de vue d’un chat ^^

Ce qui n’enlève rien aux qualités que possède ce titre, une narration originale et plutôt immersive (on se surprend à enchaîner les petites histoires), servie par un dessin au pinceau (?) bien réalisé et qui colle parfaitement avec l’ensemble.

Un titre qui plaira aux amoureux des chats et/ou de récit tranche de vie originaux mais pas que…

Petit plus cadeau: Une planche de stickers à la fin du tome 1.

gallery_474_9_85543.jpg

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s