Vagabond explore le catalogue Kana : Gamaran

Chuis en panne de shonen :S Alors quand j’ai vu ce shonen de samouraï dans le catalogue Kana, j’me suis dis; Banco !

Synopsis éditeur :

gamaran-t1-270x410À l’ère Edo, le fief Unabara rassemble les maîtres d’arts martiaux ne vivant que pour le combat.

On surnomme cette terre le « l’antre des démons ». Gama a seulement 14 ans mais il décide de représenter l’école Ôgame lors du grand Tournoi d’Unabara.

Arrivera-t-il à prouver sa valeur dans cette impitoyable compétition ? Que le combat commence !!!

Verdict:

J’aime les shonen et les samouraïs, j’aime forcément les shonen de samouraïs ^^

Plus sérieusement, j’ai kiffé Kenshin le Vagabond ou encore le personnage badass; Mifune dans Soul Eater. Gamaran avait donc tout pour me plaire…

Et j’ai pas été décu ! Alors oui, le principe du tournoi c’est un poncif du shonen manga. La petite équipe face aux autres aussi, mais une histoire originale ne fais pas forcément un bon manga… Car ici l’auteur ne prend pas de gants et ne nous promet pas un récit aux multiples rebondissements scénaristiques ou autres twists. Ici c’est du 100% combat, enchainé à un rythme de fou, avec juste ce qu’il faut entre pour maintenir une cohérence au récit. Et tous ces combat nous montre d’autres techniques, d’autres écoles et comment Gama va les comprendre, les assimiler et trouver la parade. Et comme on sait dans quoi on met les pieds dès le début, on apprécie le coté libérateur et jouissif de ces combats de folies…

Malgré son lot de clichés, Gamaran en évite un: Passer sur la mort des protagonistes ou/et antagonistes. Un sabre c’est fait pour tuer et dans ce manga c’est ce qu’ils font ! Les gars sont là pour se battre en mettant réellement leurs vies en jeu et c’est ce qu’il font ! Notre héros, malgré son jeune age en est bien conscient et l’accepte sereinement, mais jamais dans un shonen j’ai vu/lu une telle radicalité pour un héros. Et forcément, les personnages s’enchainent  mais ne se ressemblent pas. Certains sont très réussis, d’autres plus clichés mais quasi tous nourrissent efficacement le récit (ou les combats dans ce cas ^^).

Et quel combats ! Entre les combats de force ou de technique pure, ceux plus cérébraux ou ceux joués d’avance on est servi ^^ Et on se prend au jeu de savoir comment Gama va vaincre et sublimer les techniques (nombreuses) de l’école Ogame…

gamaran.jpg

Si le tournoi lance le manga, pose les personnages et les enjeux, la seconde partie de l’histoire est toute aussi rythmée, sans concessions et violente. Et elle contient son lot de rancœurs et de comptes à régler, Miam ! Ce qui fini par donner au récit le background que certains aurait pu trouver absent… Je m’étalerais pas dessus (no spoil^^) mais la première comme la seconde partie de ce titre sont jouissives et sans concessions et ne font pas de fausses promesses ^^

Le dessin est dès le début clair et fluide, les scènes de combats et leurs actions parfaitement lisibles. Et pourtant le dessin se bonifie encore tomes après tomes pour notre plus grand plaisir… Le tout servi par un découpage dynamique et une narration efficace.

En bref, un titre qui de prime abord ne parait avoir aucune originalité, mais qui en acquiert un paquet en défonçant, sublimant et dépassant les clichés du genre… 22 tomes à lire d’urgence pour tous les amateurs de beaux combats !

gamaran..jpg

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s