Vagabond explore le catalogue Kana : Letter Bee

Letter Bee, c’est un manga qui parle de gars qui livrent des lettres… Des facteurs en gros ^^ Mais les amateurs de shonen le savent, même un simple « facteur » peut être amené a vivre des aventures extraordinaire ^^

 Synopsis éditeur :

JQ_LetterBee_01.qxdDans les territoires de l’Amberground vivent les Letter Bees, de prestigieux responsables de l’acheminement du courrier.

Gauche Suede est Letter Bee. Accompagné de son chien dingo, Roda, il fait la découverte d’un colis inhabituel: un enfant nommé Lag Seeing. Le bon de livraison accolé à la poitrine de l’enfant ne laisse place à aucun doute. Gauche n’a donc d’autre choix que d’amener cet enfant à destination! En chemin, ils feront de terribles rencontres. Le métier de Letter Bee n’est en effet pas sans risque: ils doivent se défendre contre les attaques des insectarmures, de féroces créatures qui attaquent les hommes attirés par l’énergie du cœur humain.

Verdict :

Déjà une chose à savoir, ne pas se fier à 100% aux synopsis. Car celui-ci nous laisse à penser que c’est Gauche qui est le héros, mais en fait Gauche n’est qu’un prétexte pour présenter -efficacement- l’univers et le fonctionnement des Letter Bees. Le Héros de ce manga en fait c’est Lag ! Même si Gauche aura son importance dans le fil rouge de l’histoire par la suite. Autre chose : ne pas s’arrêter aux dessins de Hiroyuki Asada qui ont un côté très shojo. Letter Bee c’est bien un shonen avec tout ce que ça implique et comporte !

En fait, je conseille vraiment d’avoir et de lire les 2 premiers tomes d’un coup. Avec ces 2 premiers tomes, toutes les bases sont posées, les personnages principaux et les enjeux connus. Et ces 2 premiers tomes contiennent tout ce qu’il faut de mystère et d’interrogation pour susciter l’intérêt et l’envie de connaitre la suite ^^ Car tout n’est pas clair dans l’Amberground… D’où vient ce soleil artificiel ? Que s’est t’il passé avec la mère de Lag, que sont vraiment les insectarmures ? etc…

Beaucoup de questions et de mystères, qui trouveront réponses au fur et à mesure des livraisons du petit Lag. Car même si la majeure partie du titre (surtout les 10 premiers tomes) est composé de missions de livraisons de Lag plus ou mons longue, plus ou moins dure et formatrice, toutes servent de prétexte à faire avancer l’intrigue (épaisse et prenante) en distillant des éléments de réponses via les rencontres que Lag sera amené à faire. Une bonne intrigue servie avec ce qu’il faut d’action et de baston, d’humour et de tout ce qui fait un shonen. Dur d’entrer dans le détails sans spoiler des éléments car le titre est dense et assez complexe par moments.

20161219_100023tegami_bachi_ch_1-01_010_

Tout ce que je peux dire c’est qu’évidemment tout n’est pas aussi simple qu’il n’y parait, que certains en savent plus qu’il ne le disent et que niveau révélation et rebondissements on est servi ^^ Car même s’il en possède la forme, Letter Bee c’est pas non plus le classique shonen de base comme il y en a pleins les libraires. On est ici dans un shonen plus complet, aux dialogues par moment fourni et qu’il faut lire pour saisir toutes les implications. Même s’il y a des passages plus musclés, l’avancé dans l’intrigue principale est plus cérébrale et demandera une attention plus grande que dans un shonen « classique ». C’est aussi ce style plutôt atypique qui donne de sa saveur au titre^^

La galerie de personnage comporte son lot de gars charismatiques et le tout est servi par une narration classique mais fluide et maitrisée. Le dessins est un peu « shojoesque » à mon gout mais néanmoins sublime et maitrisé quoique assez éloigné du dessins habituel du genre. Mais au final ça crée un bon contraste avec le récit et ça donne un peu de sel à l’ensemble. Ensemble qui fonctionne parfaitement bien. Le dessin est aux service du récit et l’auteur maitrise clairement son sujet. Ce qui donne une œuvre à l’atmosphère unique et immersive.  Y’a bien quelques ralentissements et passages plus creux par moments mais quels shonens (ou manga) n’en possèdent pas ? Car clairement, si vous cherchez dans Letter Bee, un Naruto-Like ou assimilé, ou simplement un truc bourin ou il ne faut pas un minimum regarder, comprendre, interpréter, vous allez être déçu….

94371ed8535b29ee25aea2504db9a446

Ce manga a connu un parcours pas vraiment facile au Japon : D’abord prépublié dans le magazine Monthly Shōnen Jump, il est transféré dans le Jump lors de l’arrêt du magazine. Finalement il sera une dernière fois transféré Jump Square ou il sera prépublié jusqu’à sa fin. Ces changements de magazines et le maintien sont une preuve de l’intérêt que les Japonais portait au titre et de son succès là-bas. Il existe aussi une adaptation en anime en 2 saisons.

En résumé 20 tomes pour un shonen à l’univers et au thème originaux, prenant et bien mené et sans vraiment de temps morts.

Après la lecture de Letter Bee, c’est sûr qu’on regarde plus son facteur ou son livreur de la même façon ^^

Publicités

4 commentaires

  1. Merci pour cet avis très complet, je viens justement de finir ces deux premiers tomes. Il y avait bien longtemps qu’un manga ne m’avait pas tant emballé ( mis à part To your eternity que je viens seulement de découvrir )

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s