Vagabond explore le catalogue Kana : Magic Kaito [Manga de Gosho Aoyama]

Personnage récurent du manga Détective Conan, le voleur Kaito Kid est désormais le héros de sa propre série ! Enfin je dis désormais mais le premier chapitre de ce recueil est sorti dès 1987 au Japon.

Voyons voir que nous réserve ce spin-off…

Synopsis

gallery_474_9_22836.jpgKaito Kuroba est un lycéen ordinaire qui rêve de devenir un magicien de renom comme l’était son père avant sa mort. Un jour, il active, par hasard, un mécanisme et découvre chez lui une pièce secrète.

Il apprend alors que son père était un célèbre voleur connu sous le nom de Kid l’insaisissable et qu’une mystérieuse organisation est responsable de sa mort. Kaito décide donc d’enfiler le costume de son père et de reprendre le flambeau !

Son but? Retrouver les assassins de son père..

Verdict

Le premier tome (sur quatre) nous raconte la naissance du « Kid », comment il a obtenu son costume, ses différents gadgets, ses techniques mais surtout ses motivations à enfiler le costume blanc de Kid insaisissable le célèbre voleur !

Composé d’histoires courtes ces recueils, même si il ne s’adressent pas qu’aux fans du Kid ou de Conan s’adressent néanmoins plutôt aux fans de la licence. De nombreux points communs, outre les personnages, existent d’ailleurs entre les deux séries :

En effet que ce soit le Kid ou Conan, tous deux sont à la poursuite d’une mystérieuse organisation aux motivations plus que floue et les différents personnages principaux ont aussi un gout de « déjà-vu »…

Il faut pourtant noter que le personnage du Kid (1987) est antérieur à celui de Conan (1994).

La narration est fluide et rythmée, les histoires bien ficelés comme Gosho Aoyama nous en donné l’habitude dans Conan, l’ensemble se laissant lire avec beaucoup de plaisir.

Datant néanmoins de quelques années déjà, le dessin comme les intrigues contenues dans ce recueil ne sont pas (encore) au niveau des dernières enquêtes de Conan (Le tome 87 vient de sortir au moment où j’écris cet article) ou le Kid fait de régulière apparition tous les 10 tomes +- et ce depuis le tome 16.

Le boulot d’édition de Kana est comme à l’accoutumé; de très bonne facture. Pas d’impression baveuse ou de décalage (dans mon tome en tous cas^^).

gallery_474_9_177183.jpg

On trouve en fin de volume un petit mot de l’auteur donnant ses impressions sur les chapitres contenu dans le tome.

Complet (pour l’instant^^) en 4 volumes, Magic Kaito devrait néanmoins trouver son public auprès du jeune public et/ou des afficionados et amateurs de vol et autres cambriolages originaux et spectaculaires largement saupoudrés d’humour et bien sûr auprès des nombreux fans de Conan.

Les autres risquent peut être de ne pas y trouver leur compte…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s