Old Boy [Manga de Tsuchiya & Minegishi]

Certains connaissent le film. La version US ou Coréenne… Mais Old Boy, à la base c’est un manga…

gallery_474_359_6777.jpgSynopsis

10 ans… Enlevé sans ménagement au retour d’une soirée « arrosée » puis enfermé pendant 10 longues années dans une prison privée de la Mafia, Gotô Shinishi n’a aucune idée de par qui ou pourquoi il s’est retrouvé enfermé là…
Son seul contact avec le monde extérieur se fait par le biais d’un poste de télévision et les seuls êtres humains qu’il peut voir sont ses geôliers.

C’est alors que sans aucune explication, ces mêmes geôliers le libèrent et l’abandonnent en ville !
Le voilà désormais libre, mais sans rien devant lui, ni argent, ni logement et à priori personne vers qui se tourner.
Deux options s’offrent à lui : recommencer tant bien que mal une « nouvelle vie » ou bien essayer de reprendre les 10 ans qu’on lui a « volé » mais surtout essayer de comprendre qui et pourquoi !

Gotô choisi la 2e option et de là commence pour lui une quête de réponses parsemée d’embûches….

Verdict

Sombre, noir, intriguant, voici quelques uns des qualificatifs que j’emploie volontiers pour définir Old Boy, un Seinen sacrément bien ficelé qui tient pourtant en seulement 8 volumes, volumes qui d’ailleurs se lisent d’une traite !
Une fois l’intrigue en place, il m’a été impossible de lâcher ma lecture avant de connaitre la fin, j’étais d’ailleurs plus que content d’avoir l’intégrale pour ne pas devoir « suspendre » ma lecture pour partir à la quête de la suite !
On avance de rebondissements en rebondissements (et ils sont souvent surprenants !) dans une enquête très immersive et on s’identifie très rapidement au héros, vu qu’on dispose dès le départ des mêmes éléments que lui pour faire avancer l’enquête. Pourtant le tout reste crédible et ancrée dans « la vraie vie ».

gallery_474_359_27636.jpg
L’intensité du « bras de fer » entre Gotô et son « bourreau » (le commanditaire de l’enlèvement et de la séquestration) monte vraiment crescendo et on se laisse happer par une soif de comprendre, presque aussi forte que si c’était nous (le lecteur) qui étions la victime de ce mauvais tour ! L’enjeu entre les deux protagonistes ajoute d’ailleurs beaucoup de tension.

 

Le dessin est quant à lui ni beau, ni vilain, il est néanmoins soigné (notamment les décors) et je trouve pourtant qu’il colle parfaitement à ce manga et au sujet traité et qu’il permet une immersion totale dans l’histoire.
Quant à l’édition je vais être cash, elle est épuisée. Kabuto, l’éditeur, à fait faillite il y a longtemps donc on ne les trouve (rarement^^) qu’en occaze… L’édition en elle-même, c’est du Kabuto, donc la qualité du papier comme de l’impression n’est pas extraordinaire, voire médiocre. Néanmoins ces détails ne doivent pas dissuader qui que ce soit de lire ces 8 tomes !

En résumé, un Seinen qui se lit comme un excellent polar et qui ne laisse pas indifférent quand on en a fini la lecture et ce malgré une fin que certains qualifieront de « convenue », fin qui est d’ailleurs différente dans les films live.
Ce qui me permet de conclure que vous avez au moins 2 moyens de découvrir Old Boy ; le manga papier ou les films, alors foncez !!!

NB : c’est bien le manga qui inspira le film coréen éponyme réalisé par Park Chan-Wook et celui réalisé par Spike Lee.

gallery_474_359_17185.jpg

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s