Run Day Burst [Manga de Yuko Osada]

J’adore Yuko Osada, un auteur au trait dynamique et nerveux qui sait raconter une histoire… Alors un shonen en 8 tomes, je me suis jeté d’ssus ^^

run-day-burst-1-ki-oonSynopsis

La Run Day Burst est une course parcourant la moitié du globe et dont la seule « règle » est d’avoir un véhicule avec des roues, le slogan de cette course étant d’ailleurs :

« Chaussez vos pneus ! »

Hormis ça, tout les coups sont permis pour rallier la ligne d’arrivée.

Barrel, jeune mécano de campagne surdoué, rencontre, ou plutôt voit surgir dans sa vie, Trigger pilote de génie autoproclamé ! Ayant un besoin urgent d’un véhicule et d’un mécano, les voilà partis (non sans mal) sur un « tracteur » créé par Barrel et muni notamment d’un moteur d’avion. Le duo pilote/mécano sera accompagné par Cylinder, et ce bien malgré elle, l’amie de Barrel et policière de son état.

Les voilà tous les 3 embarqués dans ce qui pourrait bien être l’aventure de leur vie…

Verdict

Mêlant action et humour, Run Day Burst est shonen original par son sujet et diablement efficace. Dynamique et nerveux dans les passages d’action mais qui sait aussi prendre son temps pour entrer notamment dans la psychologie des personnages… Personnages qui sont barrés, loufoques et/ou frappa-dingue ^^ Mais tous ont une raison de participer à cette course.

Les personnages sont attachants non sans être dénués de défauts, et de réguliers flash-back nous permettent d’en apprendre plus sur leur passé et leurs raisons de participer à cette course. La plupart des temps morts/ralentissements du récit sont principalement dûs à des chapitres plus ou moins secondaires, axés davantage sur l’humour. Mais ces chapitres permettent aussi généralement d’introduire un élément déterminant pour la suite de l’histoire.

gallery_474_359_273110.png

Les véhicules sont plus qu’originaux et ils collent parfaitement à l’univers déjanté que nous propose Yuko Osada. Univers principalement axé sur les véhicules et la course mais mêlé d’un subtil mélange de gros flingues, d’explosifs et de mécanique, le tout saupoudré d’une bonne dose de fan-service. Et si en plus un sombre complot se met en place en arrière plan de la course, complot que nos héros vont par hasard découvrir, ca sent bon le shonen qui envoie du lourd. Surtout avec Yuko Osada aux manettes.

Niveau dessin, on retrouve un trait « clair » et des grandes cases aérées, mais un trait nerveux et dynamique. Le découpage est comme le dessin et la narration fluide et plus que rythmée…

gallery_474_359_56315.pngLe dessin colle parfaitement avec le sujet proposé et le tout donne un ensemble cohérent et agréable à lire. Rien à dire au niveau de l’édition, papier et impression de qualité, juste un format un poil plus petit que d’habitude (11,5 x 17,5 cm).

Bref, un bon gros shonen à 200 à l’heure, en 8 volumes , qui nous change des histoires à rallonge !

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s