Vagabond explore le catalogue Kana : Lady Snow Blood [Manga de Koike & Kamimura]

Je continue avec les classiques ^^ Cette fois c’est Lady Snow Blood, un titre qui a inspiré Tarantino pour un certain Kill Bill

Synopsis

gallery_474_359_21118.jpgDurant l’ère Meiji (+-1870) , une loi stupide entraine la mort du mari et du jeune fils de Sayo…
Torturée, violée et humiliée celle ci parvient néanmoins a tuer l’un de ces 4 tortionnaires qui l’avait prise comme esclave a demeure.
Arrêtée et emprisonnée pour ce meurtre et sachant très bien qu’elle ne sortirait jamais vivante de sa geôle, Sayo va dès lors s’évertuer a tomber enceinte par tout les moyens afin de transmettre sa rancœur a sa future progéniture.
Finalement enceinte, l’accouchement se passe mal et Sayo meurt en couche, mais non sans avoir transmis sa volonté vengeresse a sa fille tout juste née et fait promettre a une des ses co-détenue de l’aider dans cette quête…

Née un jour de neige, Yuki suivra cette destinée maudite et deviendra la redoutable Lady Snow Blood a l’épée vengeresse!

Verdict

Attention œuvre culte ou tout du moins grosse référence!
En effet rien moins que Quentin Tarantino s’est inspirée de Lady Snow Blood comme base au film Kill Bill!
Même si très différent de Lady Snow Blood (époque, lieux, relation entre les persos) Kill Bill y empruntent de nombreuses références, que je vous laisse le soin de repérer^^

Lady Snow Blood est comme Kill Bill un récit dur et cru a ne pas mettre entre toute les mains, car les passages de maltraitance, meurtres, viols, humiliations diverses et variées sont monnaie courante dans les pages de Lady Snow Blood…
Car avant d’être une simple histoire de vengeance, Lady Snow Blood est aussi une critique (acerbe) de la société Japonaise a un moment précis de son histoire (l’ére Meiji).
Société Japonaises qui était a l’époque en train de s’ouvrir (non sans mal) à la culture occidentale et ses « bienfaits ». Ouverture qui ne se passe pas sans heurts comme on peux le découvrir au fil de notre lecture. Car ici le background historique est important et fidèle à la réalité de l’époque, ce qui contribue à l’immersion dans le récit.

Le découpage et la narration sont fluides comme le récit qui alterne action, intrigue et introspection…

gallery_474_359_238408.jpg

Le dessin est très beau et clair, bien que daté diront certains, le travail des kimonos notamment est superbe et les scènes de combat bien que généralement suggéré sont extrêmement dynamique et très prenante.

L’édition (très jolie) de Kana est agrémentée de nombreuses et nécessaires clefs de compréhension dans les marges et une postface est présente dans chaque volume. L’édition francophone est composée de 3 volumes (Vengeance Sanglante, Qui sème le vent récolte la tempête & Épilogue) seuls les 2 premiers sont consacré a l’odyssée vengeresse de Lady SnowBlood.
Le 3eme volume étant composés de quêtes/histoires annexes qui n’apportent pas grand chose a l’intrigue et est assez dispensable. Dispo aussi en coffret, ce classique trouvera sa place dans la bibliothèque de tous les amateurs de Classiques intemporels.

Et fin aout 2017, une intégrale regroupant les 3 tomes sortira aux édition Kana.

Petit tour dans les Us & Coutumes de la société Japonaise de l’ére Meiji, le tout sur fond d’une très bonne histoire de vengeance très bien ficelée, Lady Snow Blood est a lire d’urgence et pas seulement car il a servi de base pour Kill Bill!

gallery_474_359_31761.jpg

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s