Kid I Luck ! [Manga de Yuko Osada]

Sorti chez Ki-Oon, signé Yuko Osada (un auteur que j’affectionne particulièrement), abordant un thème original et fini en 3 tomes, Kid I Luck avait tout pour me séduire^^

Mais qu’en est-il vraiment ?

kid-i-luck-1-ki-oonSynopsis

Kinjiro Yaoi est un lycéen bagarreur, il règle les problèmes avec ses poings et certainement pas avec des paroles…

Considéré comme la terreur du lycée et du quartier, il terrifie l’ensemble des élèves, sauf ses rares potes et Kuriko son amie d’enfance, l’exacte opposée de Kinjiro, une fille douce et attentive aux autres.

Mais un soir Kuriko est violemment agressée et le traumatisme qui en résulte la fera se couper du monde et vivre dans un mutisme total !

Rongé par la culpabilité, Kinjiro ayant préféré aller se battre plutôt que de raccompagner son amie, n’aura plus aucun autre but que de lui rendre son sourire…

Sa décision est prise, il va tenter le tout pour le tout en devenant un comique capable redonner le sourire à son amie, elle qui aimait tant les humoristes. Mais de terreur du quartier à comique, le chemin est long et difficile pour un loubard n’ayant aucun sens de l’humour…

Verdict

Dessiné par Yuko Osada (Run Day Burst, C[si:]) Kid I Luck est un seinen des éditions Ki-Oon, bien que visuellement il ressemble bien plus à du shonen. Visages déformés, expressions comiques, décors, dynamique, tout sent plutôt le shonen bien rythmé (dans lequel l’auteur excelle) que le seinen pur et dur ! La structure du récit tient elle aussi plus du shonen ; Un objectif , des alliés, un rival, des galères à surmonter….

Mais ne nous fions pas qu’à ces éléments, le contexte de départ de l’histoire est directement plus cru : un viol et la dépression qui en résulte pour Kuriko…

De là, Kinjiro le héros de notre histoire, n’aura de cesse de vouloir tirer Kuriko de sa dépression par des moyens divers et varié, fun et bigarrés pour finir par se tourner vers quelque chose qu’il ne maitrise pas, l’humour. Yuko Osada, l’auteur, réussit à nous donner un récit immersif où on accompagne (avec plaisir) le héros pas à pas…

On passe du rire aux larmes, on éprouve de la compassion et de la sympathie pour ce jeune homme au grand cœur malheureusement pas vraiment compris par tous…On rit et on pleure avec lui quand on voit son monde s’écrouler face aux moqueries et à l’incompréhension des autres face à sa quête du rire….

Même si le point de départ et le début du récit semblent de prime abord classiques, force est de constater que Yuko Osada nous livre ici une histoire fraiche, originale et touchante.

gallery_474_9_12300

Le trait est quant à lui efficace et dynamique, très éloigné des seinens habituels, mais il fonctionne parfaitement avec le thème, même dans les passages plus sérieux ou noir…

Kinjiro et sa clique faisant plus souvent rire malgré eux que par de vrais sketches préparés, l’auteur joue beaucoup avec les expressions des personnages…

Le thème abordé par l’auteur étant un choix audacieux et la publication un pari plutôt risqué de la part de Ki-Oon, j’étais curieux de voir ce que ça donnait….Et je ne suis pas déçu ^^

L’humour étant quelque chose de subjectif, certaines blagues font mouche, d’autre moins et certaines passent carrément au-dessus de la tête, différence culturelle oblige. En effet l’ôgiri (l’art du gag) est quelque chose de complètement différent de ce dont nous occidentaux avons l’habitude.

Un passage m’a d’ailleurs fait penser aux concours de jeux de mots (pourris) organisés par Maitre Kaio dans Dragon Ball….

gallery_474_9_216533

Avec un thème audacieux, un point de départ cru mais traité en une histoire simple et pas torturée dans son développement, l’auteur nous livre un récit « hors-codes » mêlant habilement codes shonen et thèmes seinen. Avec son pitch et son déroulement original, Kid I Luck est une pépite à ne pas louper ! Et on peut dire que c’était un pari osé de Ki-oon, car sur le papier la série ne part vraiment pas gagnante, mais ces 3 tomes restent pour moi une super découverte, une excellente lecture et un pari réussi ! Si vous avez envie de lire un seinen atypique et original aux allures de shonen et en seulement 3 tomes, foncez !

Si vous avez envie de vous faire une idée sur ce titre découvrez (légalement^^) les premières pages

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s