Gun Frontier (Manga de Leiji Matsumoto)

Sorti le 12 juillet 2016 aux éditions Black Box, Gun Frontier était attendu par les fans de Leiji Matsumoto. Et en bon fan du Maitre que je suis, et bien je l’ai lu !

Gun-Frontier-1-black-boxSynopsis éditeur

Nul ne sait où vont ces deux hommes et cette femme. Mais personne n’ignore que ce monde est fait pour les vrais hommes.
Quelqu’un a écrit un jour que c’est la présence des hommes qui fit l’histoire de l’Ouest.

Cet homme disait la vérité.
Le nom de ces hommes s’est perdu dans le temps mais leur histoire est restée. Une aventure faite de solitude et de voyages, le pistolet constamment à la main.
Gun Frontier, c’est le monde dans lequel ces hommes vivent.

Gun Frontier, le nom qu’un homme véritable ne peut s’empêcher de prononcer sans verser une larme.

Verdict

Certains qualifieront certainement Gun Frontier comme un Albator du Far-West…

Même si ce n’est pas vraiment faux, c’est prendre un raccourci facile. Déjà, ici Harlock n’est pas le Héros, c’est plutôt Tochiro qui tire la couverture à lui… Celui qui règle généralement les embrouilles c’est Tochiro, celui qui parle et qui prend les décisions c’est Tochiro. Harlock a ici plus le rôle de compagnon discret que de héros. Et le duo est accompagné d’une femme au comportement ambigu, Shinunora.

gun-frontier-manga.jpg

Le ton est aussi sensiblement différent que dans Albator. Le Far-West c’est dur, c’est un monde sans foi, ni loi, pour les Hommes avec un grand H ! On vit, on tue, on meurt, on a des rapports (nombreux) avec l’autre sexe, on se saoule, etc.

Car oui, le ton de Gun Frontier est encore plus mûr et adulte que peut l’être Albator. À part l’auteur, les personnages et le voyage, pas vraiment plus de points communs avec les aventures du célèbre balafré. Gun Frontier c’est violent et explicite ! On voit les mises à mort, on voit les rapports sexuels et les viols (même si Matsumoto a un vrai talent pour suggérer plutôt que montrer), l’univers de Gun Frontier c’est pas les Barbapapas. ^^

Pour alléger l’ensemble, Matsumoto place de réguliers passages humoristiques et des running-gags reviennent tout au long du récit (p.ex. : lors de quasiment chaque chapitre, notre joyeuse équipe se retrouve à devoir manger ou se séparer de ses chevaux morts).

Matsumoto en profite aussi pour faire passer des messages sur la différence, l’acceptation des autres, le totalitarisme ou encore le libre-arbitre. Évidemment on voit ces messages si on se donne la peine de lire entre les lignes. ^^ Le tout emballé dans un très bon récit d’aventures pour adulte.

GunFrontier-Manga

Le dessin c’est celui du Maitre, on accroche ou pas, mais c’est du Matsumoto « classique » que certains fans qualifient de « grande époque » (Gun Frontier date de 1972).

On appréciera le grand soin de Matsumoto à dessiner les armes et même à faire de petites fiches explicatives très détaillées sur les plus emblématiques ou révolutionnaires de l’époque.

L’édition quant à elle, c’est du Black Box classique. Format plus grand que le standard (14.5 x 21cm) mais sans jaquette flottante. Impression correcte sur papier bien blanc mais un peu fin. Pareil pour la couverture qui mériterait d’être plus rigide et épaisse. Pour moi ça vaut clairement pas la quinzaine d’euros que m’a couté chaque tome, mais quand on est fan… Dans l’édition japonaise, il existe des pages couleurs qui sont bien présentes dans cette édition, au début de chaque tome. ^^

Deux histoires courtes prennent place à la fin du deuxième tome, elles sont sympas mais n’apportent rien à l’intrigue qui tient très bien 2 tomes (et wai pour une fois y a même une vraie fin^^). Le mot du doubleur japonais d’Harlock/Albator est très sympa aussi…

En résumé, un très chouette seinen complet en 2 tomes signé Leiji Matsumoto, mais à ne pas mettre entre toutes les mains de par le propos et le contenu explicite. Par contre il est à mettre dans les mains de tous les fans du Lejiverse ^^

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s