Black Jack (Manga de Osamu Tezuka)

Black Jack… Le docteur, pas le jeu de cartes ! Tout amateur de manga se doit d’avoir lu au moins un chapitre de cet énigmatique docteur créé par Osamu Tezuka. Séance de rattrapage pour ceux qui ne connaisse pas…

Histoire

Black-Jack-deluxe-kaze-1Il n’a aucun diplôme, il n’a pas prêté le serment d’Hippocrate, il ne travaille pas dans un hôpital, c’est un Hors-la-Loi et pourtant c’est un chirurgien de génie opérant dans la clandestinité, dont les talents sont reconnus mondialement…

Sa réputation est si grande que certains n’hésitent pas à tout sacrifier et à parcourir des centaines de kilomètres pour tenter de se faire opérer ou simplement se faire ausculter.
Mais Black Jack (Kuro Hazama de son vrai nom), le chirurgien « marron », n’opère pas n’importe qui ! En effet pour pouvoir bénéficier des immenses talents de celui que l’on surnomme aussi le chirurgien de l’impossible, il vous faudra d’abord accepter de payer plusieurs millions de Yens, mais surtout affronter son franc-parler et ses jugements sans concessions envers ses patients…

Couvert de cicatrices sur tout le corps et affichant une énorme balafre sur sa joue gauche, ayant donc apparemment lui-même été opéré à de nombreuses reprises, quelles peuvent bien être les motivations de cet énigmatique « Docteur » ?

D’opérations compliquées rivalisant d’audace, d’ingéniosité et d’intelligence aux cas plus « classiques », Black Jack apporte une solution pas toujours orthodoxe ou conforme aux bonnes mœurs mais d’une redoutable efficacité !

Verdict

Série et personnage cultes au Japon, œuvre la plus conséquente du maitre Osamu Tezuka (+ de 5200 pages, +- 220 chapitres) créée dans le but de donner sa propre version du Gekiga, style « à la mode » à l’époque (1973) Black Jack est pour moi un classique à posséder dans sa mangathèque. On peut d’ailleur noter que le docteur Black jack est cité/apparaît dans de nombreux mangas postérieurs comme par exemple GTO.

Black Jack c’est plus qu’un manga sur la médecine dessiné par le Maitre Osamu Tezuka, Black Jack c’est une fable noire sur la condition, la nature et les valeurs humaines…

Chaque chapitre nous raconte une histoire mettant en scène de nouveaux patients et de nouveaux cas médicaux… Le background des protagoniste créant la trame du chapitre, avec,comme fil rouge entre eux, le passé trouble et les étranges motivations du ténébreux docteur… Le pourquoi du comment sur ses nombreuses cicatrices et cette énorme balafre trouveront eux-aussi petit à petit des réponses…

Black Jack, c’est pour moi une des œuvres de Tezuka les plus abouties graphiquement, même si, par moments, le découpage est un poil classique, mais les scènes d’opération ultra détaillées et abouties nous font rapidement oublier ces « petits défauts ». Certains qualifieront très volontiers le dessin et la dynamique de l’ensemble de « vieillot » mais c’est quand même une œuvres du Panthéon du Manga, alors; chut ! ^^ Son coté très réaliste -médicalement parlant- grâce a la formation médicale de Tezuka (avant de devenir mangaka, il faisait des études de médecine) en étonneront beaucoup…

black-jack-manga.

Comme souvent, le maître se plait à apparaître lui-même dans son manga dans des mises en abîme souvent très amusantes.
Il en profite aussi pour faire apparaître plusieurs personnages issus de ses autres séries phares comme, notamment, Oncle Moustache ou alors emprunter les traits d’un personnage d’une autre de ses séries sous un autre nom.
Le seul véritable personnage récurrent en plus de Black Jack est Pinoko, une petite fille que le docteur a sauvé d’une bien étrange façon et finalement recueillie.
Entièrement dévoué a Black Jack, elle se considère même comme son épouse et est d’une jalousie terrible envers les (trop) jolies patientes du docteur.
Elle se caractérise par un zozotement assez mal retranscrit dans la VF du manga, en effet les passages où elle dialogue réclament par moments un petit effort de compréhension…

imagesKX2NP01NGrave et poignante par moment, légère mais profonde et toujours subtile, la morale de chaque chapitre se situe bien au delà du Bien et du Mal, c’est surtout celle de Black Jack et donc un peu celle de l’auteur lui-même et peut-être du brin d’amertume qu’il devait lui rester après l’abandon de sa vocation première…

Osamu Tezuka remportera d’ailleurs en 1977 pour Black Jack et pour L’enfant aux 3 Yeux le prestigieux Prix du Manga Kodansha et ce bien que Black Jack ne soit pas édité par la Kodansha, chose rare pour ce prix.
Par moments inégaux scénaristiquement (mais quand même un cran au dessus de bien d’autres mangas), certains chapitres ont -avouons le- un dénouement ultra convenu mais des pépites se trouvent cachées au milieu de tout cela.

Si au Japon on compte pas moins de 8 édition différentes , ici on n’en compte que 3 :

– La première de Glénat en sens occidental et interrompu au bout de 12 tomes sur 25, faute d’avoir pu trouver son public, elle est aujourd’hui quasiment introuvable et vu la qualité générale du truc, on peut aisément s’en passer. ^^
– Celle d’Asuka, qui est elle aussi pas trop facile à trouver et qui compte (comme beaucoup de production Asuka ) de nombreuses coquilles et autres fautes d’orthographe mais qui elle est complète (17 tomes & Artbook Museum).
Kaze a repris Asuka et une partie de son catalogue dont la très belle version Deluxe de Black Jack.

Actuellement toujours en cours de publication, cette édition Deluxe est magnifique avec sa superbe jaquette, sa couverture rigide recouverte d’un « tissu » façon « vieux livre » et son petit marque page à l’ancienne, le tout pour moins de 14€. Sauf qu’on attends les 4 derniers tomes depuis (trop) longtemps maintenant… Allé Kazé je compte sur toi !

En résumé, Black Jack est une Œuvre originale et mature, permettant au maître Osamu Tezuka de livrer ses plus beaux dessins et ses plus belles histoires avec un héros énigmatique et froid mais finalement bien plus moral et humain derrière son masque que la plupart des hommes qu’il côtoie…

Publicités

1 commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s